RTBFPasser au contenu
Rechercher

Coronavirus en Belgique : la crise sanitaire a exacerbé la consommation de tabac

Une fumeuse de cigarette
28 déc. 2021 à 13:10Temps de lecture1 min
Par Belga

La crise sanitaire a exacerbé la consommation de tabac des Belges, ressort-il de la dernière "enquête tabac" de la Fondation contre le cancer. Cette dernière appelle les gouvernements à "demander des comptes" à l’industrie du tabac, selon le principe du "pollueur-payeur".

En 2020 et 2021, respectivement 28% et 27% des Belges fumaient quotidiennement ou occasionnellement, selon cette enquête tabac, menée en ligne en septembre dernier sur plus de 3000 personnes âgées de plus de 15 ans. Un pourcentage plus élevé qu’au cours des quatre dernières années, lorsque les fumeurs étaient entre 20 et 23%. "La crise sanitaire a eu un impact considérable sur notre mode de vie et notre bien-être" et "les comportements à risque […] ont augmenté depuis le début de la crise", commente la Fondation contre le cancer.

Ainsi, "environ 50 à 60% des fumeurs ont changé leurs habitudes tabagiques pendant la crise sanitaire. Entre 32% et 39% des fumeurs déclarent fumer davantage par rapport à la période précédant l’arrivée du Covid-19, tandis que seulement 16% à 20% déclarent fumer moins", souligne la Fondation contre le cancer, en référence à un rapport de Sciensano sur cette même question.

"Des années de vie saine partent ainsi en fumée", déplore la fondation, qui craint que ces mauvaises habitudes ne s’installent durablement. Or, elles ont un coût : pour les fumeurs eux-mêmes, les entreprises via l’absentéisme des personnes malades et les gouvernements. Selon une étude sur le coût social des drogues licites et illicites en Belgique (Socost) menée par le fédéral en 2012, le coût total du tabagisme pour la société belge s’élevait à 13 milliards d’euros.

Reportage du JT du 13 octobre dernier :

Prix du tabac en hausse : effet dissuasif ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

29 déc. 2021 à 11:47
Temps de lecture2 min
28 déc. 2021 à 23:20
Temps de lecture1 min

Articles recommandés pour vous