RTBFPasser au contenu

Societe

Coronavirus en Belgique ce vendredi 24 septembre : la situation évolue positivement à Bruxelles

Coronavirus en Belgique ce vendredi 24 septembre : la situation évolue positivement à Bruxelles
24 sept. 2021 à 04:14 - mise à jour 24 sept. 2021 à 12:522 min
Par X.L.

Au niveau national, les chiffres de l’épidémie de coronavirus semblent se stabiliser. Les admissions continuent même à légèrement baisser (-9% sur une semaine) tandis que la moyenne des contaminations semble se stabiliser (+4% sur une semaine) après une très légère hausse liée à un testing un plus intensif (+11%), notamment chez les plus jeunes.

Il reste néanmoins quelques différences selon les régions : ainsi, les contaminations continuent à progresser dans toutes les provinces wallonnes (de 5% en Hainaut à 30% en province de Luxembourg). Le nombre de cas continue à augmenter en province de Liège, alors que l’incidence y est déjà particulièrement élevée.

Et alors que l’on s’apprête à y étendre l’usage du Covid Safe Ticket, la situation semble par contre s’améliorer à Bruxelles, où le nombre de cas détectés diminue depuis une semaine maintenant (-7% en comparaison par rapport à la semaine précédente). Cette baisse s’observe parmi toutes les catégories d’âge sauf chez les enfants de moins de 10 ans, où le nombre de cas détectés continue encore à progresser un peu, comme dans le reste du pays.

 

 
Loading...

Mais surtout le nombre de personnes hospitalisées a tendance à diminuer lui aussi : le nombre moyen d’admissions a diminué de 20% en une semaine et le nombre de patients en soins intensifs, après un pic de 76 lits occupés le 6 septembre, tend à redescendre lui aussi (60 lits Covid ce 23 septembre, soit 22% des lits disponibles).

Les chiffres consolidés du tableau de Sciensano

Note : ces chiffres sont tirés des données actualisées publiées par Sciensano en "open data" et mises sous forme de tableau ici.

Cas détectés¹ : entre le 14/09 et le 20/09, 2059 nouvelles infections au coronavirus ont été détectées en moyenne chaque jour. C’est une hausse de 4% par rapport à la semaine précédente.

Tests : entre le 14/09 et le 20/09, une moyenne de 47.789 tests ont été effectués quotidiennement, un total en hausse de 11% par rapport à la semaine précédente.

Admissions : elles s’élèvent en moyenne à 55,3 entre le 17/09 et le 23/09. C’est une diminution de 9% par rapport à la semaine précédente.

Personnes hospitalisées² : 692 patients sont actuellement hospitalisés en lien avec le Covid-19, dont 216 patients traités en soins intensifs.

Taux de positivité³ : sur la base des résultats des tests obtenus entre le 14/09 et le 20/09, il est de 4,8%, en baisse de 0,1% par rapport à la semaine dernière.

Décès : entre le 14/09 et le 20/09, 6,1 personnes sont décédées en moyenne par jour des suites du virus. Depuis le début de l’épidémie, 25.543 personnes sont mortes du coronavirus.

Taux de reproduction : calculé sur la base de l’évolution des admissions, le Rt du coronavirus s’établit aujourd’hui à 0,93. Lorsqu’il est supérieur à 1, cela signifie que la transmission du virus s’accélère.

¹ Les cas détectés sont le nombre de patients pour lesquels un test positif a confirmé la présence du virus. La date qui est considérée est celle du diagnostic, pas du résultat du test. Les données sont considérées comme consolidées après 4 jours. Le nombre de cas peut dépendre en partie de la stratégie de testing : si on teste plus systématiquement, on détecte aussi plus de cas.

² Dans les personnes hospitalisées sont comptabilisés des patients déjà hospitalisés pour une autre raison, et qui ont effectué un test positif

³ Le taux de positivité est le nombre de tests positifs par rapport au nombre de tests effectués. Une même personne peut être testée plusieurs fois. Il dépend lui aussi de la stratégie de testing : si on ne teste pas assez, le taux de positivité va être plus élevé.

Loading...

Articles recommandés pour vous