RTBFPasser au contenu
Rechercher

Coronavirus

Coronavirus en Belgique ce mercredi 24 novembre: 353 admissions à l'hôpital enregistrées mardi, un record en 2021, supérieur au pic de la 3e vague

24 nov. 2021 à 05:24 - mise à jour 24 nov. 2021 à 09:22Temps de lecture3 min
Par Julie Calleeuw et Xavier Lambert

Les chiffres de l'épidémie de coronavirus en Belgique sont de plus en plus inquiétants: avec 353 admissions enregistrées mardi en 24 heures, on a ainsi atteint un record en 2021, supérieur au pic de la troisième vague. Les hospitalisations continuent ainsi à augmenter de façon régulière de plus de 20% par semaine.

Le nombre quotidien de contaminations au coronavirus, lui, n’en finit plus d’augmenter : avec 15.548 cas détectés par jour entre le 13 et le 19 novembre, la mise à jour du tableau de Sciensano laisse apparaître une augmentation de 54% de cette moyenne par rapport à la semaine précédente, une accélération importante.

 

Deux bémols à ce constat cependant :

  • Le taux de cette hausse est un peu forcé, car on compare une semaine "normale" avec une semaine qui comprenait le jour férié du 11 novembre. La hausse "réelle" se situe sans doute plutôt aux alentours de 30-40%.
  • On n’a jamais autant testé qu’en ce moment. On a battu vendredi dernier un nouveau record avec 131.840 tests effectués en 24 heures ce 19 novembre. Mais ce n’est pas juste parce qu’on teste plus qu’on détecte plus de cas : le taux de positivité continue en effet de grimper, il est désormais de 15,6% (et même 23,4% chez les 0-9 ans), signe que le nombre réel de contaminations continue à être sous-estimé : le testing/tracing n’arrive plus à suivre.

Le nombre de décès continue lui aussi d’augmenter : 259 personnes sont mortes du Covid en une semaine, une hausse de 37% par rapport à la semaine précédente. Là aussi, on s'approche du pic de la troisième vague, malgré la campagne de vaccination.

Les chiffres consolidés du tableau de Sciensano

Note : ces chiffres sont tirés des données actualisées publiées par Sciensano en open data et mises sous forme de tableau ici.

Cas détectés¹ : entre le 14/11 et le 20/11, 15890 nouvelles infections au coronavirus ont été détectées en moyenne chaque jour. C'est une hausse de 54% par rapport à la semaine précédente.

Tests : entre le 14/11 et le 20/11, une moyenne de 107.001 tests ont été effectués quotidiennement, un total en hausse de 32% par rapport à la semaine précédente.

Admissions : elles s'élèvent en moyenne à 289,9 entre le 17/11 et le 23/11. C'est une augmentation de 22% par rapport à la semaine précédente.


►►► Coronavirus : "On se dirige vers le chiffre de 1000 patients corona en soins intensifs", prévient Steven Van Gucht


Personnes hospitalisées² : 3327 patients sont actuellement hospitalisés en lien avec le Covid-19, dont 656 patients traités en soins intensifs.

Taux de positivité³ : sur la base des résultats des tests obtenus entre le 14/11 et le 20/11, il est de 15,6%, en hausse de 2% par rapport à la semaine dernière.

Taux de reproduction : calculé sur la base de l'évolution des admissions, le Rt du coronavirus s'établit aujourd'hui à 1,13. Lorsqu'il est supérieur à 1, cela signifie que la transmission du virus s'accélère.

Décès : entre le 14/11 et le 20/11, 36,1 personnes sont décédées en moyenne des suites du virus. Depuis le début de l'épidémie, 26.705 personnes sont mortes du coronavirus.

¹ Les cas détectés sont le nombre de patients pour lesquels un test positif a confirmé la présence du virus. La date qui est considérée est celle du diagnostic, pas du résultat du test. Les données sont considérées comme consolidées après 4 jours. Le nombre de cas peut dépendre en partie de la stratégie de testing : si on teste plus systématiquement, on détecte aussi plus de cas.

² Dans les personnes hospitalisées sont comptabilisés des patients déjà hospitalisés pour une autre raison, et qui ont effectué un test positif.

³ Le taux de positivité est le nombre de tests positifs par rapport au nombre de tests effectués. Une même personne peut être testée plusieurs fois. Il dépend lui aussi de la stratégie de testing : si on ne teste pas assez, le taux de positivité va être plus élevé.

Tests covid: JT 23/11/2021

Sur le même sujet

Coronavirus en Belgique : Vandenbroucke prédit des semaines difficiles dans l'espoir de plus de certitude vers Noël

Coronavirus

Coronavirus : pourquoi est-il question d’une cinquième vague en France, mais d’une quatrième en Belgique ?

Coronavirus

Articles recommandés pour vous