RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Coronavirus en Belgique ce mardi 16 novembre : un record de patients Covid hospitalisés en 2021 dans plusieurs provinces

Chiffres Sciensano du mardi 16 novembre
16 nov. 2021 à 06:38 - mise à jour 16 nov. 2021 à 07:19Temps de lecture3 min
Par Xavier Lambert

Les chiffres de l'épidémie de coronavirus en Belgique ne s'améliorent pas vraiment, alors qu'un Comité de Concertation est prévu ce mercredi pour faire face aux conséquences dans des hôpitaux qui ont déjà dû fermer des lits faute de personnel.

On est certes officiellement repassé sous la barre des 10.000 contaminations par jour, franchie la semaine dernière, mais c'est un leurre: si cette moyenne a baissé, c'est uniquement à cause du férié du 11 novembre, jour où beaucoup moins de tests ont été effectués. 5027 cas seulement ont été détectés ce jour-là, mais le lendemain, c'est 13.595 nouveaux cas qui s'ajoutaient en 24 heures.

La tendance à la hausse reste donc de plus de 20%, et ce alors que le taux de positivité continue à augmenter: il est désormais de 13,3%, signe que le nombre de contaminations réel est encore sous-estimé. Chez les enfants de 0 à 9 ans, le taux grimpe même à 21,7%, ce qui veut dire que plus d'un test sur 5 est positif pour cette tranche d'âge !

Les admissions continuent d'ailleurs aussi d'augmenter, malgré là aussi un léger recul les 11 et 12 novembre (224 et 175), compensés par un beaucoup plus haut chiffre le 13 novembre, avec 279 admissions en 24 heures. La moyenne reste ainsi en hausse de 28%, ce qui fait que les hôpitaux continuent à se remplir de plus en plus, alors que la situation y est déjà délicate, à cause des infections de saison, et du manque de personnel, malade ou épuisé.

Dans plusieurs provinces, on a ainsi dépassé le pic de la 3e vague, et atteint un record de patients hospitalisés avec Covid en 2021: c'est le cas à Liège (363 lits occupés), et en Flandre occidentale (432 lits occupés), qui est pourtant la province avec le plus haut taux de vaccination du pays.

La situation n'est pas encore aussi critique en soins intensifs, où on avait frôlé les 1000 lits lors de la troisième vague, signe que le vaccin continue bien à protéger contre les cas graves.

Mais cette protection n'est pas absolue, et parmi tous ces patients , un pourcentage, plus petit qu'avant, mais qui perdure quand même, va connaître une issue fatale. C'est ainsi que le nombre de décès a lui aussi augmenté de 27% en une semaine, pour s'établir à 26,7 décès quotidiens.

Les chiffres consolidés selon le tableau de Sciensano

Voici les chiffres consolidés du tableau de Sciensano pour ce mardi 16 novembre :

Cas détectés¹ : entre le 6/11 et le 12/11, 9998 nouvelles infections au coronavirus ont été détectées en moyenne chaque jour. C'est une hausse de 27% par rapport à la semaine précédente.

Tests : entre le 6/11 et le 12/11, une moyenne de 79.622 tests ont été effectués quotidiennement, un total en hausse de 6% par rapport à la semaine précédente.

Admissions : elles s'élèvent en moyenne à 234,3 entre le 9/11 et le 15/11. C'est une augmentation de 28% par rapport à la semaine précédente.

Personnes hospitalisées² : 2648 patients sont actuellement hospitalisés en lien avec le Covid-19, dont 533 patients traités en soins intensifs.

Taux de positivité³ : sur la base des résultats des tests obtenus entre le 6/11 et le 12/11, il est de 13,3%, en hausse de 2,1% par rapport à la semaine dernière.

Taux de reproduction : calculé sur la base de l'évolution des admissions, le Rt du coronavirus s'établit aujourd'hui à 1,16. Lorsqu'il est supérieur à 1, cela signifie que la transmission du virus s'accélère.

Décès : entre le 6/11 et le 12/11, 26,7 personnes sont décédées en moyenne des suites du virus. Depuis le début de l'épidémie, 26.403 personnes sont mortes du coronavirus.

Note : ces chiffres sont tirés des données actualisées publiées par Sciensano en "open data" et mises sous forme de tableau ici.

¹ Les cas détectés sont le nombre de patients pour lesquels un test positif a confirmé la présence du virus. La date qui est considérée est celle du diagnostic, pas du résultat du test. Les données sont considérées comme consolidées après 4 jours. Le nombre de cas peut dépendre en partie de la stratégie de testing : si on teste plus systématiquement, on détecte aussi plus de cas.

² Dans les personnes hospitalisées sont comptabilisés des patients déjà hospitalisés pour une autre raison, et qui ont effectué un test positif

³ Le taux de positivité est le nombre de tests positifs par rapport au nombre de tests effectués. Une même personne peut être testée plusieurs fois. Il dépend lui aussi de la stratégie de testing : si on ne teste pas assez, le taux de positivité va être plus élevé.

Coronavirus en Belgique: hausse des admissions dans les hôpitaux et des contaminations (JT 15/11/2021)

Covid / De nouvelles mesures en perspective

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous