RTBFPasser au contenu

Coronavirus en Belgique ce jeudi 2 décembre : près de 800 lits occupés en soins intensifs, incidence record chez les enfants

Coronavirus en Belgique ce jeudi 2 décembre : près de 800 lits occupés en soins intensifs, incidence record chez les enfants
02 déc. 2021 à 06:512 min
Par Miguel Allo

792 lits occupés en soins intensifs par des patients Covid en Belgique, et surtout une augmentation de 20% de cette occupation en une semaine: ce sont les chiffres qui inquiètent experts, responsables d'hôpitaux et politiques ce matin, même si la situation peut varier très fort d'un hôpital à l'autre.

Les autres indicateurs semblent pourtant montrer un très fort ralentissement des hausses... mais ces chiffres continuent malgré tout à monter un peu alors que pour désengorger les hôpitaux, il faudrait qu'ils redescendent rapidement. 

En ce qui concerne les contaminations, les chiffres de lundi (24.317), quasiment complets, laissent penser qu'on se rapproche d'un pic, puisque le nombre de cas détectés devrait être très proche de celui enregistré la semaine précédente (25.567, record depuis le début de l'épidémie).

On pourrait penser que c'est lié à l'encombrement du testing/tracing, mais le nombre de tests continue à monter légèrement, et le taux de positivité semble plafonner. Il est désormais de 16,2%

C'est désormais parmi les enfants de 0-9 ans que l'incidence est la plus forte (avec les 30-39 ans), alors qu'ils sont un peu un moins testés: le taux de positivité y est proche de 25%, soit un test sur 4 positif chez les jeunes enfants.

 

Bart Mesuere
Sciensano

Les chiffres consolidés du tableau de Sciensano

Note : ces chiffres sont tirés des données actualisées publiées par Sciensano en open data et mises sous forme de tableau ici.

Cas détectés¹ : entre le 22/11 et le 28/11, 17917 nouvelles infections au coronavirus ont été détectées en moyenne chaque jour. C'est une hausse de 11% par rapport à la semaine précédente.

Tests : entre le 22/11 et le 28/11, une moyenne de 119.600 tests ont été effectués quotidiennement, un total en hausse de 11% par rapport à la semaine précédente.

Admissions : elles s'élèvent en moyenne à 321,9 entre le 25/11 et le 1/12. C'est une augmentation de 10% par rapport à la semaine précédente.

Personnes hospitalisées² : 3736 patients sont actuellement hospitalisés en lien avec le Covid-19, dont 792 patients traités en soins intensifs.

Taux de positivité³ : sur la base des résultats des tests obtenus entre le 22/11 et le 28/11, il est de 16,2%, en hausse de 0,5% par rapport à la semaine dernière.

Taux de reproduction : calculé sur la base de l'évolution des admissions, le Rt du coronavirus s'établit aujourd'hui à 1,07. Lorsqu'il est supérieur à 1, cela signifie que la transmission du virus s'accélère.

Décès : entre le 22/11 et le 28/11, 42,4 personnes sont décédées en moyenne des suites du virus. Depuis le début de l'épidémie, 27.072 personnes sont mortes du coronavirus.


¹ Les cas détectés sont le nombre de patients pour lesquels un test positif a confirmé la présence du virus. La date qui est considérée est celle du diagnostic, pas du résultat du test. Les données sont considérées comme consolidées après 4 jours. Le nombre de cas peut dépendre en partie de la stratégie de testing : si on teste plus systématiquement, on détecte aussi plus de cas.

² Dans les personnes hospitalisées sont comptabilisés des patients déjà hospitalisés pour une autre raison, et qui ont effectué un test positif.

³ Le taux de positivité est le nombre de tests positifs par rapport au nombre de tests effectués. Une même personne peut être testée plusieurs fois. Il dépend lui aussi de la stratégie de testing : si on ne teste pas assez, le taux de positivité va être plus élevé.