Coronavirus en Belgique ce 7 décembre : après les contaminations, le nombre d’hospitalisations commence aussi à stagner

© Tous droits réservés

07 déc. 2020 à 05:58Temps de lecture2 min
Par X.L.

L’épidémie de coronavirus va-t-elle connaître un nouveau plancher en Belgique, alors que l’on est encore loin des objectifs fixés par le comité de concertation pour pouvoir assouplir les mesures restrictives prises afin de la contrôler ?

Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral Covid-19, s’était voulu rassurant lors de la dernière conférence de presse du centre de crise : oui, il notait bien un ralentissement de la baisse des contaminations, mais selon lui cela pouvait être lié à la reprise du test des asymptomatiques, ainsi qu’à une légère augmentation de cas chez les jeunes enfants. Mais désormais ce ne sont plus seulement les cas détectés qui diminuent moins : le nombre d’admissions à l’hôpital, critère plus objectif pour observer la réelle vigueur d’une épidémie, commence lui aussi à stagner depuis plusieurs jours.

Ce lundi 7 décembre, on voit même que la moyenne calculée sur 7 jours a très légèrement remonté par rapport à la veille (188,7 contre 187,7). Une évolution due au fait que l’on a enregistré 145 nouvelles hospitalisations en 24 heures, contre 138 la semaine précédente. Et on avait comptabilisé samedi et dimanche 229 et 214 hospitalisations, contre 229 et 217 la semaine précédente. On est donc passé d’une moyenne de 187,3 samedi à 187,7 dimanche et 188,7 ce lundi.

Bref, ce chiffre ne remonte pas encore vraiment, mais il ne diminue plus ces derniers jours : la tendance observée sur les chiffres d’une semaine par rapport à la précédente est passée d’une baisse de 27%, à 24, 22, et désormais 18%. Mais si la tendance se poursuit, c’est à une stagnation des chiffres Covid qu’on assiste. Or, les responsables d’hôpitaux sont clairs : il faut que les chiffres baissent encore pour qu’on puisse retrouver un fonctionnement "normal" de ceux-ci, et une reprise sereine de toutes les autres activités. C’est pourquoi les autorités ont elle aussi fixé un seuil beaucoup plus bas que l’actuel pour envisager d’assouplir les mesures restrictives concernant nos contacts sociaux : il a été établi à 75 admissions par jour pendant une semaine. Au rythme actuel, on n’y arrivera… jamais.

 

Il reste 3213 personnes hospitalisées pour Covid-19 dans notre pays (contre 3163 la veille), dont 739 en soins intensifs (contre 753 la veille).

1814 nouvelles contaminations ont été détectées en 24 heures, contre 2111 la semaine précédente. La moyenne sur les chiffres consolidés, du 27 novembre au 3 décembre, est désormais de 2163 cas par jour, ce qui ne représente plus qu’une diminution de 10% (contre 24% vendredi, puis 17 et 13% samedi et dimanche). Or, pour ce critère, le seuil a été fixé à 800 contaminations par jour, pendant 3 semaines au moins. Là aussi, si la diminution continue ainsi à ralentir, on n’y arrivera jamais non plus.

Le seul chiffre qui continue à descendre de façon plus régulière est celui des décès. 66 nouveaux décès ont quand même été enregistrés en 24 heures (contre 86 la semaine précédente), et le virus continue à faire plus de 100 victimes par jour dans notre pays (109 exactement entre le 27 novembre et le 3 décembre). Il a déjà provoqué la mort de 17.320 personnes dans notre pays, dont près de 7500 lors de la seconde vague.

Le taux de positivité a lui baissé à 8,8%, alors que les autorités espèrent le ramener à moins de 3%.

 

Point presse covid-19 du 07/12/2020 : bilan des hospitalisations, nouveaux cas et décès

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous