RTBFPasser au contenu

Coronavirus en Belgique ce 27 octobre : voici les chiffres du jour

Coronavirus en Belgique ce 27 octobre : voici les chiffres du jour
27 oct. 2021 à 04:15 - mise à jour 27 oct. 2021 à 06:264 min
Par Am.C.

Les chiffres de l'épidémie de coronavirus en Belgique continuent à augmenter rapidement en ce 27 octobre MAIS il se pourrait qu'on ait atteint le pic du taux de la hausse au niveau des contaminations, c'est-à-dire qu'il se pourrait que ça continue à augmenter les prochaines semaines, mais pas plus vite, et plutôt, au contraire, progressivement moins rapidement.

Sur une semaine de chiffres consolidés, cela continue à faire froid dans le dos: on a dépassé la moyenne de 5500 cas quotidiens, soit 76% de plus que la semaine précédente. Mais jusqu'à la fin de semaine dernière, les chiffres des derniers jours enregistrés avaient tendance à afficher une augmentation encore plus forte que la moyenne, ce qui montrait que le taux de la hausse allait encore monter. Avec 4065 cas enregistrés samedi (+71%) et 7155 vendredi (+71% par rapport à J-7), ce ne semble plus être le cas, même s'il convient de rester très prudent à cet égard, la trajectoire pouvant repartir de plus belle dans les prochains jours. 

Idem pour les admissions: 155 admissions enregistrées en un jour, c'est un nouveau pic, et ça n'était plus arrivé depuis la mi-mai, mais on était déjà à 107 admissions lundi dernier, et la tendance de la hausse ne semble donc pas aller vers plus de 50% pour le moment. Cela pourrait toutefois encore monter un peu de ce côté car on sait que les chiffres des admissions ont tendance à suivre avec un léger décalage ceux des contaminations. 

Ces hausse se répercutent dans le nombre de patients hospitalisés, qui augmentent de 39% en une semaine: 1312 patients avec Covid, c'est 365 de plus qu'il y a une semaine. Rappelons toutefois qu'on inclut dans ce nombre les patients admis pour Covid et d'autres venus à l'hôpital pour d'autres raisons, et détectés positifs suite au screening systématique opéré à l'admission: si le virus circule plus, il est normal qu'il y ait plus de patients positifs aussi.

L'augmentation est moins spectaculaire dans les soins intensifs: 260 lits occupés, c'est 13% de plus en une semaine. Mais le décalage entre cas, admissions et occupation des soins intensifs est un peu plus important, c'est pourquoi les experts s'attendent à une hausse plus importante dans ces unités les prochaines semaines et ont recommandé le passage en phase 1A, et la réservation de 25% de lits pour des patients Covid dans nos hôpitaux (on est à 13% d'occupation au niveau national pour le moment, mais quelques hôpitaux dépassent déjà ce seuil de 25% dans leur structure).

Toute la Belgique bientôt en rouge foncé

Notons que la Flandre, où le Covid Safe Ticket devrait finalement ausi faire son apparition, enregistre une hausse encore plus rapide des contaminations: le nombre de cas y double tout simplement en une semaine, voire plus rapidement dans certaines provinces (+175% en Limbourg et +110% en Flandre occientale).

Le tableau de Bart Mesuere, statisticien de l'UGent montre même que les cas ont triplé en une semaine parmi les 30-60 ans Limbourgeois, conséquence sans doute du relâchement des mesures et de l'abandon du port du masque sans mise en place du CovidsafeTicket

Bart Mesuere

Mais c'est en Wallonie que l'on retrouve cependant les plus fortes incidences du virus: hormis le Hainaut, toutes les autres (ainsi que Bruxelles) dépassent le seuil des 500 cas/100.000 habitants sur 14 jours, au delà duquel l'ECDC place une région en "rouge foncé" sur la carte de l'Europe. Au rythme actuel, toute la Belgique devrait toutefois adopter cette teinte dès la semaine prochaine.

 

Les chiffres consolidés du tableau de Sciensano

Note : ces chiffres sont tirés des données actualisées publiées par Sciensano en open data et mises sous forme de tableau ici.

Cas détectés¹ : entre le 17/10 et le 23/10, 5555 nouvelles infections au coronavirus ont été détectées en moyenne chaque jour. C'est une hausse de 76% par rapport à la semaine précédente.

Tests : entre le 17/10 et le 23/10, une moyenne de 65.562 tests ont été effectués quotidiennement, un total en hausse de 32% par rapport à la semaine précédente.

Admissions : elles s'élèvent en moyenne à 121,3 entre le 20/10 et le 26/10. C'est une augmentation de 53% par rapport à la semaine précédente.

Personnes hospitalisées² : 1312 patients sont actuellement hospitalisés en lien avec le Covid-19, dont 260 patients traités en soins intensifs.

Taux de positivité³ : sur la base des résultats des tests obtenus entre le 17/10 et le 23/10, il est de 8,7%, en hausse de 2,0% par rapport à la semaine dernière.

Taux de reproduction : calculé sur la base de l'évolution des admissions, le Rt du coronavirus s'établit aujourd'hui à 1,27. Lorsqu'il est supérieur à 1, cela signifie que la transmission du virus s'accélère.

Décès : entre le 17/10 et le 23/10, 14,1 personnes sont décédées en moyenne des suites du virus. Depuis le début de l'épidémie, 25.914 personnes sont mortes du coronavirus.

¹ Les cas détectés sont le nombre de patients pour lesquels un test positif a confirmé la présence du virus. La date qui est considérée est celle du diagnostic, pas du résultat du test. Les données sont considérées comme consolidées après 4 jours. Le nombre de cas peut dépendre en partie de la stratégie de testing : si on teste plus systématiquement, on détecte aussi plus de cas.

² Dans les personnes hospitalisées sont comptabilisés des patients déjà hospitalisés pour une autre raison, et qui ont effectué un test positif.

³ Le taux de positivité est le nombre de tests positifs par rapport au nombre de tests effectués. Une même personne peut être testée plusieurs fois. Il dépend lui aussi de la stratégie de testing : si on ne teste pas assez, le taux de positivité va être plus élevé.

Sur le même sujet...

JT du 23/10/2021

Sur le même sujet

26 oct. 2021 à 16:44
1 min
26 oct. 2021 à 14:52
4 min