RTBFPasser au contenu

Societe

Coronavirus en Belgique ce 16 janvier 2022 : moins de 400 patients en soins intensifs, mais des admissions qui remontent quelques jours après la rentrée

Un tiers des tests sont positifs selon les données consolidées pendant les sept derniers jours.
16 janv. 2022 à 07:09 - mise à jour 16 janv. 2022 à 07:422 min
Par Xavier Lambert avec M.-L.M.

Malgré la vague Omicron que subit la Belgique, le nombre de patients Covid en soins intensifs ne cesse de diminuer, repassant ce 15 janvier sous la barre des 400 lits, ce qui n'était plus arrivé depuis le 7 novembre dernier, au début de la quatrième vague.

Le nombre de cas détectés continue d'augmenter, mais à un rythme de moins en moins rapide: alors que les cas doublaient en une semaine jusqu'il y a peu, la hausse est désormais estimée à 42% par rapport à la semaine précédente. Attention toutefois: le taux de positivité continue donc à monter, il atteint désormais 30,15%, signe que le nombre de cas réel reste sous-estimé. C'est d'ailleurs le plus haut taux enregistré depuis le pic de la première vague, résultat de la haute contagiosité d'Omicron, mais aussi des assouplissements dans la stratégie de testing/tracing/quarantaine.

Le petit point d'inquiétude concerne la hausse plus soutenue du nombre d'admissions ces deux derniers jours (248 enregistrées samedi, après 234 vendredi, alors que la moyenne était de 183). Une hausse plus rapide qui intervient quelques jours après la rentrée scolaire, et qui pourrait s'expliquer que de nombreux jeunes, moins souvent vaccinés, sont mis au contact d'Omicron: même si intrinsèquement, les jeunes ont moins de risques de développer des formes graves, ils ne bénéficient pas tous de la réduction de risque apportée par le vaccin et sur un grand nombre de contaminations, un petit pourcentage risque d'être hospitalisé.

Cas détectés¹ : entre le 06/01 et le 12/01, 24890 nouvelles infections au coronavirus ont été détectées en moyenne chaque jour. C'est une hausse de 42% par rapport à la semaine précédente.

Tests : entre le 06/01 et le 12/01, une moyenne de 87.759 tests ont été effectués quotidiennement, un total en hausse de 17% par rapport à la semaine précédente.

Admissions : elles s'élèvent en moyenne à 196 entre le 09/01 et le 15/01. C'est une augmentation de 7% par rapport à la semaine précédente.

Personnes hospitalisées² : 2083 patients sont actuellement hospitalisés en lien avec le Covid-19 (+12%), dont 391 patients traités en soins intensifs (-12%).

Taux de positivité³ : sur la base des résultats des tests obtenus entre le 06/01 et le 12/01, il est de 30,15%


¹ Les cas détectés sont le nombre de patients pour lesquels un test positif a confirmé la présence du virus. La date qui est considérée est celle du diagnostic, pas du résultat du test. Les données sont considérées comme consolidées après 4 jours. Le nombre de cas peut dépendre en partie de la stratégie de testing : si on teste plus systématiquement, on détecte aussi plus de cas.

² Dans les personnes hospitalisées sont comptabilisés des patients déjà hospitalisés pour une autre raison, et qui ont effectué un test positif.

³ Le taux de positivité est le nombre de tests positifs par rapport au nombre de tests effectués. Une même personne peut être testée plusieurs fois. Il dépend lui aussi de la stratégie de testing : si on ne teste pas assez, le taux de positivité va être plus élevé.

Le tableau ci-dessous indique le nombre de cas (total quotidien, moyenne sur 7 jours et évolution de la moyenne sur 7 jours), le nombre de nouveaux cas et le nombre de cas d’infection, le nombre de nouvelles admissions à l’hôpital pour le COVID-19 (total journalier et moyenne sur 7 jours), le nombre total de patients COVID-19 dans les hôpitaux, et le nombre total de patients COVID-19 dans les unités de soins intensifs.

Sciensano

Sur le même sujet

17 janv. 2022 à 06:45
1 min
16 janv. 2022 à 09:23
2 min

Articles recommandés pour vous