RTBFPasser au contenu

Coronavirus dans le monde : l’Europe est particulièrement touchée, selon l'OMS

Coronavirus dans le monde : l’Europe est particulièrement touchée, selon l'OMS
17 nov. 2021 à 14:17 - mise à jour 20 nov. 2021 à 14:022 min
Par Daphné Van Ossel avec Cristian Abarca

Europe, Amériques et Pacifique occidental en hausse, les autres régions stables ou en baisse

Mais les différences entre les régions du monde sont notables : "La région des Amériques (+8%), la Région européenne (+8%) et la Région du Pacifique occidental (+6%) ont toutes signalé une augmentation des nouveaux cas hebdomadaires par rapport à la semaine précédente, alors que les autres régions font état de tendances stables ou à la baisse (-33% en Afrique)", indique le rapport.


►►► À lire aussi : Coronavirus : dix pays de l’UE, dont la Belgique, dans une situation "très inquiétante"


Ce sont les Etats-Unis qui ont rapporté le plus grand nombre de nouvelles contaminations durant cette semaine du 8 au 14 novembre (550.684 nouveaux cas, soit une augmentation de 8%), suivent ensuite la Russie (275.579 nouveaux cas, chiffres similaires à ceux de la semaine précédente), l’Allemagne (254.436 nouveaux cas, soit une augmentation de 50%), le Royaume-Uni (252.905 nouveaux cas, chiffres similaires à ceux de la semaine précédente) et la Turquie (180.167 nouveaux cas, soit une diminution de 9%).

L'Europe enregistre le plus haut taux d'incidence hebdomadaire

Comme on le voit sur la carte ci-dessous, l’Europe est particulièrement touchée : elle enregistre le plus haut taux d’incidence hebdomadaire avec 230 nouveaux cas par 100.000 habitants. Seuls des pays européens sont teintés de rouge foncé (+ de 300 cas par 100.000 habitants ces sept derniers jours). C’est le cas, notamment, de la Belgique, du Royaume-Uni, des Pays-Bas, de l’Allemagne, de l’Autriche, de Slovénie, de la Bulgarie, ou encore de la Grèce.

Loading...

Les décès en hausse seulement en Europe

Au niveau des décès, seule l’Europe rapporte une augmentation (+5%, avec 28.304 nouveaux décès), les autres régions font état de tendances stables ou à la baisse. La carte ci-dessous indique que plusieurs pays d’Europe de l’Est présentent la mortalité la plus élevée (plus de six décès par 100.000 habitants), toujours pour cette période entre le 8 et le 14 novembre.

Loading...

Au total dans le monde, un peu moins de 50.000 nouveaux décès ont été signalés, un chiffre similaire à la semaine précédente.

Sur le même sujet:

Sur le même sujet

23 nov. 2021 à 12:52
1 min
20 nov. 2021 à 14:05
2 min

Articles recommandés pour vous