Coronavirus dans le monde ce 11 mai : plus de 282.000 morts et 4,1 millions de cas déjà diagnostiqués

Coronavirus dans le monde ce 11 mai : plus de 282.000 morts et 4,1 millions de cas déjà diagnostiqués

© Aleksander Leski - Getty Images/iStockphoto

11 mai 2020 à 13:44Temps de lecture3 min
Par RTBF avec Agences

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 282.447 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 13h00.


►►► À lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirus


Plus de 4.117.740 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 195 pays et territoires depuis le début de l’épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière. Parmi ces cas, au moins 1.388.600 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Les chiffres de la pandémie

Les États-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus début février, sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 79.528 décès pour 1.329.799 cas.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Royaume-Uni avec 31.855 morts pour 219.183 cas, l’Italie avec 30.560 morts (219.070 cas), l’Espagne avec 26.744 morts (227.436 cas), et la France avec 26.380 morts (176.970 cas).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao), où l’épidémie a débuté fin décembre, a officiellement dénombré au total 82.918 cas (17 nouveaux entre dimanche et lundi), dont 4633 décès.

L’Europe totalisait lundi à 13h00 156.449 décès pour 1.748.140 cas, l’Amérique latine et les Caraïbes 20.888 décès (373.716 cas), l’Asie 10.736 décès (299.747 cas), le Moyen-Orient 7636 décès (227.086 cas), l’Afrique 2275 décès (62.968 cas), et l’Océanie 125 décès (8284 cas).

Loading...

Débuts de déconfinement

La France a commencé son déconfinement, en permettant à ses habitants de sortir sans attestation dans un rayon de 100 km autour de leur domicile. La plupart des commerces peuvent rouvrir, en respectant des mesures de distanciation physique, mais pas les bars, restaurants, théâtres et cinémas.

En Espagne, la moitié des habitants peuvent de nouveau s’installer aux terrasses des bars et restaurants. Madrid et Barcelone ne sont pas concernées.

Au Pays-Bas, les écoles primaires et garderies rouvrent partiellement. En Belgique, la plupart des commerces rouvrent.

La Bolivie et le Sri Lanka commencent également à se déconfiner.

Le Royaume-Uni, quant à lui, a prolongé son confinement au moins jusqu’au 1er juin.

Nouveaux cas dans le Hubei

La province du Hubei, berceau de la pandémie, a détecté cinq nouveaux cas de contamination lundi, au lendemain de l’annonce de la première infection en plus d’un mois.

Ces chiffres restent modestes et aucun nouveau décès lié au coronavirus n’a été signalé en Chine continentale depuis près d’un mois.

Illustration du retour progressif à la normale dans le pays, le parc Disneyland de Shanghai a rouvert ses portes au public. Il s’agit du premier site Disney dans le monde à accueillir de nouveau des visiteurs depuis le début de la pandémie.

Inquiétude pour les enfants à New York

Le maire de New York Bill de Blasio a fait part de sa "grave inquiétude" concernant une augmentation de cas d’un syndrome touchant les enfants que les scientifiques pensent être lié au coronavirus. Selon lui, 38 cas d’inflammation pédiatrique ont été détectés dans sa ville et neuf autres sont à l’étude. Un enfant en est mort.

Masques ou prison

Les Tchadiens qui ne respectent pas l’obligation de porter un masque dans les lieux publics sont passibles d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 15 jours, en plus d’une amende de 2000 francs CFA (3,5 euros).

Confinement au musée

Des musées rassemblent témoignages et objets pour décrire cette période de confinement historique. C’est notamment le cas du Museum of London, consacré à la vie de la capitale britannique, qui a lancé un appel pour que les Londoniens lui transmettent des objets symbolisant le confinement, comme leur paire de chaussons préférés.

Série interrompue

Le coronavirus a interrompu la production de la série animée à la plus grande longévité dans le monde, au Japon, obligeant pour la première fois depuis des décennies à rediffuser de vieux épisodes. "Sazae-san", diffusée depuis 1969, raconte la vie de Mme Sazae, une femme au foyer japonaise joviale mais distraite.