Coronavirus au Liban : une centaine de localités bientôt confinées pendant une semaine

Coronavirus au Liban : une centaine de localités bientôt confinées pendant une semaine

Plus de cent villages et localités vont être confinés pendant une semaine à partir de dimanche au Liban, en proie à des records quotidiens de contaminations au Covid-19, a annoncé vendredi le ministère de l’Intérieur.

Le nombre d’infections au coronavirus dans ce petit pays du Proche-Orient a repris de plus belle depuis le déconfinement début juillet, atteignant désormais 40.868 cas, dont 374 décès.

Selon la circulaire du ministère de l’Intérieur, 111 villages et localités à travers le pays seront confinés à partir de dimanche à 06h00 (03h00 GMT) jusqu’au lundi 12 octobre à 06h00.

Les commerces, les institutions publiques et privées y seront fermés, à l’exception des pharmacies, des boulangeries et des hôpitaux, tandis que les rassemblements et les fêtes y seront strictement interdits.

Les habitants devront rester chez eux sauf nécessité majeure et sortir le cas échéant munis d’un masque.

Identifier les foyers épidémiques

Avant la publication de la décision ministérielle, le directeur de l’hôpital gouvernemental Rafic Hariri, Firass Abiad, en première ligne de la lutte contre le Covid-19, avait salué la nouvelle approche adoptée par les autorités basées sur un zonage géographique.

"Cela aiderait à identifier les foyers épidémiques et à adopter une approche plus ciblée des mesures restrictives" et serait "une bonne alternative au bouclage total impopulaire", a-t-il écrit sur Twitter.

Le 21 août, un plan de reconfinement total du pays avait tourné court après son rejet virulent par les commerçants en raison de la débâcle économique, la plus sévère que traverse le Liban depuis des décennies.

Les crises économique et sanitaire se sont détériorées davantage après l’explosion tragique du 4 août au port de Beyrouth, ayant fait plus de 190 morts, 6500 blessés et 300.000 sans-abri.

Articles recommandés pour vous