Monde Asie

Corée du Nord : huit tirs de missiles balistiques en deux semaines

© AFP or licensors

09 oct. 2022 à 05:09Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Paul Verdeau

La Corée du Nord a tiré huit missiles balistiques en deux semaines, dont deux dans la nuit de samedi à dimanche, dans un climat de tensions accrues avec Washington.

Plus tôt samedi, Pyongyang avait défendu son récent regain d’activité balistique comme une "réaction légitime" face à des "menaces militaires directes des Etats-Unis", alors que Washington, Séoul et Tokyo voient dans ces tirs de missiles une "grave menace pour la paix et la sécurité".

Dans la nuit, Pyongyang a tiré deux de ces engins vers la mer, a annoncé l’armée sud-coréenne, citée par l’agence de presse Yonhap.

Selon l’agence nippone Kyodo, le vice-ministre de la défense japonais, Toshiro Ino, a dit qu’il était possible que ces missiles aient été lancés par des sous-marins. Leur mise à feu a eu lieu juste avant 2h heure locale (19h HB) et ils ont parcouru 350 kilomètres à une altitude maximale de 100 kilomètres, a expliqué M. Ino.

Citant le gouvernement nippon, cette même agence a précisé que les deux missiles avaient été tirés en direction de la mer du Japon et qu’ils semblaient être retombés en dehors de la zone économique exclusive du Japon.

Le commandement Indo-Pacifique des Etats-Unis (IndoPacom) a de son côté déclaré dans un communiqué être "au fait du lancement de deux missiles balistiques", affirmant que sa volonté de défendre ses alliés japonais et coréens demeurait "intacte".

Il s’agit des septième et huitième tirs de ce genre en deux semaines, et ils surviennent sur fond de tensions croissantes avec les Etats-Unis, qui ont intensifié sur la même période leurs exercices militaires conjoints avec Séoul et Tokyo.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous