RTBFPasser au contenu

Cook As You Are : Le Smash Burger

Cook As You Are : Le Smash Burger
07 oct. 2021 à 09:452 min
Par Carlo De Pascale

On avait failli en avoir marre des burgers. Les burgers, débarqués il y a plus de 50 ans en Belgique, transformés par des petits restaurateurs ou carrément des 'chaînekes' en burgers 'premium' étaient sur le point de nous lasser.

Il y a souvent trop de choix, le pain, la viande, les garnitures, les sauces, des ingrédients limite foireux comme 'la tartufata' ou le foie gras, et surtout, rarement, même chez le 'premium', on trouve un bon combo 'viande/pain/frites', la plupart du temps on a un max de deux éléments sur les trois qui sont bien, et un qui traîne la patte. Sauf que, tout comme à Paris qui a vu naître l’enseigne Dumbo, le 'smashburger' a débarqué en mode soft en Belgique.

Smash ? Oui, écrasé. Le principe en deux mots :

Au lieu de mouler un steak haché, on prend de la viande hachée stockée bien froide (ça, ça ne change pas), avec une bonne proportion de gras de viande hachée (genre, 25%), on en fait une vague boulette pas trop serrée et on la pose sur une " plancha " à 250/300°. Et boum, on smashe, idéalement avec une presse qui ressemble à un fer à repasser, et ça cuit surtout d’un côté. Le chef la retourne quand même, pour saisir l’autre côté, mais moins longtemps. Résultat : Maillard (et ses réactions) fait le job, c’est limite croustillant sur les bords, le jus reste dans la viande, c’est bon !

Le tout dans un pain 'potato bun' à la fécule de pomme de terre (beurré, le pain) du fromage 'american cheese' industriel pour rester dans le 'ton fast-food' (même si la viande et le pain doivent être au top) et un peu d’oignons, de la sauce, mais pas de chichis, surtout pas. Le 'smash' il doit rester simple, si vous y mettez de la tapenade et du chèvre (même fermier) vous passez juste à côté.

Depuis que j’ai découvert le 'smash' pendant le deuxième confinement, j’avoue que je ne m’en lasse pas, il y a certes moins de matière que dans un burger 'premium' (mais bon, les burgers, même de qualité, à 1000 calories le burger sans les frites, ça lasse, on l’a dit) mais ça suffit à étancher une faim 'normale', et surtout, quand on le mange, même si le 'smash' a l’air un peu brouillon, en le tenant bien dans les mains, le steak ne se barre pas à la première morsure.

Ah oui, tout à fait personnel, mais vous me donnerez votre avis, une fois sur deux, je ne commande même plus de frites, car deux féculents, c’est beaucoup, et qui plus est, je mangeais souvent les frites froides quand je commençais par le burger et vice-versa !

Quelques adresses :

Liège

Spratchie’s : 4b rue Hazinelle – 4000 Liège

Beeef : Rue de Campine 2 – 4000 Liège

Bruxelles

Rambo : Rue Washington 7 -1050 Ixelles

Smash : Rue Van Elewyck 1 -1050 Ixelles

Sur le même sujet

23 déc. 2021 à 11:45
2 min
16 déc. 2021 à 10:45
2 min

Articles recommandés pour vous