RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Info

Convois dits "de la liberté": "On peut venir manifester à Bruxelles mais il faut demander une autorisation et ce n’est pas leur cas"

L'invité de Matin Première: Philippe Close

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

14 févr. 2022 à 08:12 - mise à jour 14 févr. 2022 à 08:20Temps de lecture12 min
Par L'invité de Thomas Gadisseux

Alors que les convois dits "de la liberté" se dirigent vers Bruxelles, Philippe Close, le bourgmestre de la capitale européenne est au micro de Thomas Gadisseux sur la Première afin de revenir sur l’interdiction de permettre à ces convois d’entrer dans Bruxelles et de bloquer. Retour donc sur les raisons ayant motivé cette décision, l’absence d’organisateurs et de demande officielle.

L’occasion également d’aborder le projet de "loi casseurs", la bouffée d’oxygène pour le tissu économique bruxellois avec le passage en code orange ce vendredi 18 février ainsi que sur le débat autour du maintien du Covid Safe Ticket et de l'obligation vaccinale.

 

Sur le même sujet

Contestation au Canada : l'Ontario abandonne le passeport sanitaire dès le 1er mars

Info

Les Convois dits "de la liberté" moins liés aux revendications sanitaires qu'"aux conditions d’existence des personnes"

Coronavirus

Articles recommandés pour vous