Icône représentant un article video.

BD - Accueil

"Contre ma conscience" d’Hannah Brinkmann : l’objection de conscience face au service militaire

Déclic Culture

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Dans sa nouvelle bande dessinée, "Contre ma conscience" publiée aux éditions Presque Lune, Hannah Brinkmann nous raconte l’Allemagne des années 70 à travers ses objecteurs de conscience.

En Allemagne de l’Ouest, dans les années 70, en plein dans les années "flower power", les longs cheveux et la musique rock, les jeunes allemands sont appelés à servir le drapeau. Aux portes du pays, l’Union Soviétique est vue comme une menace, et depuis les années 50 l’Allemagne a décidé de se remilitariser. La conscription et le service militaire sont rétablis, et très rapidement naît l’objection de conscience.

Depuis son enfance, Herman ne supporte pas les armes et refuse d’être incorporé d’office. Il tente d’introduire un recours mais se heurte à un mur, et voit sa sincérité mise en doute par une institution plus forte que lui.

Dans cette BD, c’est une histoire familiale que raconte son auteur Hannah Brinkmann, puisqu’elle est la nièce d’Herman, son personnage central.

C’est avant tout une histoire qui nous touche et qui s’adresse en particulier aux garçons qui ont connu le service militaire et à ceux d’aujourd’hui qui sont susceptibles d’un jour y être confronté.

Articles recommandés pour vous