RTBFPasser au contenu
Rechercher

Régions Brabant wallon

Construction innovante à Louvain-la-Neuve : des poutres en acier de seconde main pour bâtir un business center associatif

La partie de droite est l’ancienne grange de la ferme de l’Epine, qui abritait jadis le club nautique de l’université. A gauche, le nouveau bâtiment constitué, entre autres, de poutres en acier de seconde main.

Les associations et ONG présentes à Louvain-la-Neuve ont de quoi se réjouir. Certaines d’entre elles pourront bientôt occuper un nouveau bâtiment dans le quartier de Lauzelle, au bout de l'avenue des Cîteaux, en bordure du boulevard de Wallonie. Un espace de bureaux et de salles de réunion est en cours de construction à l’endroit où se trouvait la ferme de l’Epine, qui a longtemps abrité l’ULYC (University of Louvain Yacht Club), le club de voile de l’université.

Idéalement situé, ce "business center associatif" sera un mix architectural : de l’ancien et du moderne, sur une superficie de 2300 m². La grange de la ferme sera rénovée et un nouveau bâtiment lui sera adossé, composé en grande partie de matériaux de récupération.

Des poutres chinées aux Pays-Bas

C’est le caractère innovant de ce chantier. Pour constituer l’ossature du bâtiment, la société Mundo-Lab, qui a conçu le projet, a mis la main sur 150 poutres en acier provenant d’immeubles déconstruits aux Pays-Bas.

"On a fait convoyer ces 150 poutrelles des Pays-Bas jusqu’à Charleroi où on a trouvé une aciérie qui est capable de les traiter, explique Frédéric Ancion, directeur de Mundo-Lab. On a dû faire une série de tests pour vérifier qu’elles étaient aptes à porter un nouvel immeuble, ce qui n’était pas le cas pour toutes. On a eu une perte d’à peu près 10%. Et une fois qu’elles seront traitées, poncées, sablées et repeintes, elles seront réintégrées dans l’immeuble en cours de construction."

Pour constituer l’ossature du nouveau bâtiment, Mundo-Lab a misé sur des poutres en acier provenant d’immeubles déconstruits aux Pays-Bas.
La grange de l’ancienne ferme de l’Epine, dans le quartier de Lauzelle, près du rond-point de la N4.

La récupération, une philosophie

Et ce n’est pas tout. On trouvera dans ce bâtiment d’autres équipements et d’autres matériaux de récupération : mobilier, luminaires, portes et cloisons notamment. Tout cela a permis d’alléger la facture (le coût final avoisine les huit millions d’euros), mais l’argent n’est pas le moteur principal.

"On le fait essentiellement par conviction, c’est notre philosophie de construire des immeubles à l’image des locataires et des membres. C’est-à-dire le plus écologique et le plus durable possible. Par rapport à de l’acier neuf, on serait dix fois moins impactant en termes de CO2. Et par rapport à du bois neuf, on serait deux fois moins impactant. Donc c’est très avantageux. Par ailleurs, c’est aussi une passion partagée par pas mal de membres de notre équipe, qui aiment beaucoup être un peu pionniers dans ce secteur."

Mundo Louvain-la-Neuve offrira à ses occupants des bureaux, un espace de co-working et des salles de réunion. On y trouvera aussi un restaurant.
Mundo Louvain-la-Neuve offrira à ses occupants des bureaux, un espace de co-working et des salles de réunion. On y trouvera aussi un restaurant. A2M

Une première en Belgique

Fondée en 2008 par plusieurs associations qui voulaient se regrouper dans un même lieu de travail, Mundo-Lab a déjà créé plusieurs centres à Bruxelles, Namur et Anvers. Environ 200 organisations et associations y sont hébergées. Elles sont actives dans toutes sortes de domaines : nature et climat, éducation et droits humains, justice et mobilité douce.

Il a fallu plusieurs années pour que le projet de Louvain-la-Neuve aboutisse, avec le soutien de l’Association des Habitants, de l’UCLouvain et de la ville. Dessiné par le bureau d'architecture A2M, ce nouveau Mundo sera le sixième du genre et sans doute le plus abouti, en ce qui concerne notamment la récupération des matériaux. Utiliser des poutrelles de seconde main pour une nouvelle construction serait une première en Belgique.

Frédéric Ancion, directeur de la société Mundo-Lab

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Le parc Courbevoie toujours fermé à LLN : la ville fait-elle lanterner le promoteur et l’UCLouvain ?

Régions Brabant wallon

Le retour du bois, de l’argile, de la paille ou de la chaux pour construire sa maison de manière écologique

Immobilier

Articles recommandés pour vous