RTBFPasser au contenu

La Grande Forme

Constipé ? Voici quelques conseils pour aller mieux

Constipé ? Voici quelques conseils pour aller mieux

La constipation est un phénomène fréquent. Elle peut arriver chez tout le monde de manière sporadique. Par contre, lorsqu’elle devient récurrente, cela peut devenir inquiétant. On parle alors de constipation chronique. Environ 5% de la population adulte en souffre. Éléments d'information dans "La Grande Forme" avec le Dr Fiasse, gastro-entérologue aux Cliniques de l’Europe et au Centre DDG à Ixelles.

Si vous allez moins de trois fois par semaine ou moins d’une fois toutes les 72 heures à selle, vous souffrez peut-être de constipation chronique. Extrêmement fréquente, elle touche 5% de la population adulte et 20% au-delà de 65 ans. Mais attention, il ne faut pas prendre cette définition au pied de la lettre. Pour certaines personnes, ce rythme est tout à fait normal.

Les causes de la constipation chronique

Il y a de nombreuses causes à la constipation. La cause la plus fréquente est liée à l’hygiéno-diététique, soit notre mode d’alimentation. Pour éviter la constipation, privilégiez une alimentation riche en fibres. Les aliments riches en fibres attirent l’eau dans la lumière intestinale (le côlon), se mélangent aux selles et les rendent plus molles, ce qui favorise le transit.


►►► À lire aussi : Un peu stressé ? L’Ashwagandha peut vous aider !


Le fait de bouger, de faire de l’exercice favorise par ailleurs le transit, et diminue le risque de constipation. Lorsqu’une femme est enceinte, il y a plus de chance qu’elle soit constipée. Notamment à cause de la pression abdominale près de ses intestins mais également à cause des changements hormonaux.

Constipé ? Voici quelques conseils pour aller mieux

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les solutions à ces constipations chroniques

Lorsqu’il s’agit de constipations non inquiétantes, il est recommandé de manger beaucoup de fruits et légumes, de boire beaucoup d’eau et de bouger. Si ça ne suffit pas, on fait appel aux laxatifs. Il y a énormément de sortes de laxatifs :

  • Les laxatifs naturels ; le psyllium est présent dans de nombreux légumes
  • Les laxatifs plus forts tels que les agents osmotiques. Ce sont des substances qui empêchent les intestins d’absorber l’eau. De cette façon, l’eau va directement dans vos selles et les rendra plus molles
  • Les laxatifs stimulants qui aident les selles à sortir

Attention : ceux-là sont contre-indiqués sur de longues périodes. Sinon, il risque d’y avoir accoutumance. Certains de ces laxatifs contiennent des pigments qui détruisent les plexus nerveux du côlon, et le rendent complètement détruits et dilatés.

Quand faut-il réellement s’inquiéter ?

La plupart du temps, les constipations sont banales. Elles sont liées à un problème d’alimentation ou de médication. Tous les dérivés de la morphine, les opioïdes, les antidépresseurs et les médicaments qui contiennent beaucoup d’hydroxydes d’aluminium peuvent favoriser la constipation. C’est une des raisons pour lesquelles les personnes âgées peuvent avoir des soucis de constipation. 

"Le souci, c’est que les gens doivent se rendre compte que c’est peut être lié à des causes plus sérieuses" explique le Dr Fiasse. Certains symptômes d’alerte doivent mettre la puce à l’oreille :

  • Un abdomen extrêmement tendu, ballonné ou douloureux
  • Avoir du sang dans les selles
  • Perdre du poids anormalement
  • Etre constipé du jour au lendemain, sans raison apparente

Dans ce cas-là, la première chose à faire, c’est une coloscopie. Ce qui permet parfois de découvrir une tumeur du côlon. Pour la retirer, on est souvent amené à opérer.

La Grande Forme, c’est du lundi au vendredi de 13h à 14h30 en direct sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio.

Loading...

Articles recommandés pour vous