RTBFPasser au contenu
Rechercher

Politique

Congrès des socialistes wallons : le futur des Wallons s’annonce "brillant", déclare Elio Di Rupo

Le ministre-président wallon Elio Di Rupo photographié lors d’une conférence de presse du gouvernement wallon pour présenter le résultat de son contrôle budgétaire, à Namur, lundi 23 mai 2022.
19 juin 2022 à 15:52 - mise à jour 19 juin 2022 à 20:14Temps de lecture2 min
Par Belga, mise en ligne par K. D.

Le ministre-président wallon, Elio Di Rupo, (PS) a fait preuve dimanche d’optimisme pour la Région, assurant que l’avenir des Wallons s’annonce "brillant" lors d’un discours devant le congrès des socialistes wallons, réunis à l’université de Namur.

Le président du Parti socialiste, Paul Magnette, a pour sa part exprimé sa fierté face à la créativité de la Wallonie.

"Les deux dernières années ont donc été très difficiles", a affirmé Elio Di Rupo, selon le texte de son discours fourni par son cabinet, en citant la crise sanitaire liée au Covid-19, aux inondations de juillet 2021 et à la guerre en Ukraine.

"Mais […], les Wallons sont résilients. Quant à leur futur, il s’annonce brillant", a affirmé Elio Di Rupo en évoquant le "plus grand plan de relance de notre histoire" adopté par le gouvernement régional.

Les Wallons sont résilients

"Un plan très ambitieux qui sera notre feuille de route durant les prochaines années. De quoi tourner la page des difficultés et en écrire de nouvelles, bien plus heureuses", a-t-il dit devant quelque 500 délégués, selon le PS qui n’avait pas convié la presse.

 

Loading...

Créations d’entreprises

Le ministre-président a assuré que des signes tangibles de redressement apparaissent déjà grâce au travail de son équipe. "Près de 30.000 nouveaux emplois ont été créés en 2021, le chômage est en baisse et le taux de création d’entreprises a progressé de 12,5%", a-t-il souligné.

Il a toutefois admis que ces résultats n’étaient "pas suffisants".

"Il nous faut aller plus loin et c’est la raison d’être de notre plan de relance" qui pour la première fois "reçoit un appui concret des partenaires sociaux et environnementaux", a-t-il poursuivi en se félicitant que "tout le monde travaille dans la même direction, dans l’intérêt supérieur de la Wallonie".

Selon Elio Di Rupo, ce plan de relance "inédit" permet de "créer une dynamique toute neuve en Wallonie" avec comme objectifs de sortir de la pauvreté un maximum de personnes, de créer de l’emploi de qualité, de stimuler l’économie, de généraliser le monde du numérique au service des citoyens et de freiner la dérégulation climatique.

Il nous faut aller plus loin et c’est la raison d’être de notre plan de relance

"C’est le cœur même du projet écosocialiste que nous avions mis au point tous ensemble lors du Chantier des idées, et qui est renforcé aujourd’hui par le travail déterminé et déterminant de Paul" Magnette, a-t-il encore indiqué.

Loading...

Fierté

Le président du PS a pour sa part exprimé sa fierté. "Quand on regarde objectivement la Wallonie, nous avons toutes les raisons d’être fiers. Il y a peu de régions de 3,5 millions d’habitants aussi créatives. Ne laissons plus jamais passer un propos ou un discours méprisants à l’égard de la Wallonie", a-t-il affirmé sur Twitter au lendemain de déclarations sur son refus d’une septième réforme de l’État après les élections générales de 2024.

Aujourd’hui, nous n’avons pas besoin d’une nouvelle réforme de l’État

"Les combats menés pour acquérir des compétences étaient justes et nécessaires. Aujourd’hui, nous n’avons pas besoin d’une nouvelle réforme de l’État. Par contre, le Fédéral doit tenir ses engagements et financer ses propres politiques aux profits des Wallons", a-t-il précisé dimanche.

Il s’est, toujours sur Twitter, dit favorable à une simplification des institutions francophones, avec "plus de cohérence" comme objectif. "J’en parlerai avec mes collègues présidents de parti francophones", a conclu Paul Magnette.

Sur le même sujet

Le grand public a pu chanter avec le chœur de l’Opéra royal de Wallonie

Regions Liège

Malgré le pic de chaleur, le niveau des nappes phréatiques en Wallonie est "le meilleur depuis cinq ans"

Articles recommandés pour vous