Monde

Conflit en Ukraine : la Pologne offre à Kiev des dizaines de milliers de munitions

Le président ukrainien Zelensky et le président polonais Duda le 20 décembre 2021 (illustration)
31 janv. 2022 à 16:00Temps de lecture1 min
Par Belga

La Pologne a annoncé lundi avoir offert à l’Ukraine des dizaines de milliers de munitions à la veille d’une visite à Kiev de son Premier ministre Mateusz Morawiecki, sur fond de craintes persistantes d’une attaque russe.

Ce pays membre de l’UE a également dit se préparer à une arrivée potentielle sur son sol de près d’un million de réfugiés en provenance d’Ukraine si les négociations avec les Occidentaux devaient échouer et si la guerre finissait par éclater.

"La décision a été prise d’envoyer des munitions défensives en Ukraine", a déclaré Pawel Soloch, le chef du Bureau polonais de la sécurité nationale.

Il a déclaré aux journalistes qu’il s’agissait "pour le moment de dizaines de milliers de munitions" et que la Pologne attendait maintenant une réponse de Kiev.

Dizaines de milliers de munitions

Le vice-ministre polonais de l’Intérieur Maciej Wasik a évoqué la semaine dernière l’aide humanitaire que son pays était prêt à apporter à son voisin de l’est.

Réfugiés ukrainiens

"Si la situation en Ukraine devait aboutir à une guerre, alors nous devrions nous préparer à un afflux de véritables réfugiés", a déclaré Maciej Wasik à la chaîne TV Republika.


A lire aussi : En Pologne, les ados se préparent à la guerre


"Le ministère de l’Intérieur prend depuis un certain temps des mesures pour nous préparer à une vague pouvant aller jusqu’à un million de personnes", a-t-il ajouté.

Selon lui, cela concerne les postes-frontières et les services médicaux, ainsi que l’hébergement et l’alimentation des réfugiés.

La Pologne, un pays de 38 millions d’habitants, compte déjà une importante communauté ukrainienne, dont une minorité de longue date de 50.000 personnes ayant la citoyenneté polonaise. S’y ajoutent environ 300.000 résidents titulaires d’un permis de séjour, mais on estime que le nombre réel des Ukrainiens qui y vivent est beaucoup plus élevé.

Les relations entre Moscou et les Occidentaux sont au plus bas depuis la fin de la Guerre froide après que la Russie a déployé des dizaines de milliers de soldats à sa frontière avec l’Ukraine.

Sujet Jt du 26 janvier :

Ukraine : les habitants se préparent au pire

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Varsovie et Prague signent un accord sur la mine de charbon controversée de Turow

Monde Europe

Ukraine : Poutine "espère" une solution, Orban estime que "les divergences sont surmontables"

Monde

Articles recommandés pour vous