RTBFPasser au contenu

Monde Europe

Conflit en Ukraine : après la Belgique, plusieurs pays appellent à leur tour leurs citoyens à quitter l’Ukraine

Conflit en Ukraine : après la Belgique, plusieurs pays appellent à leur tour leurs citoyens à quitter l’Ukraine
12 févr. 2022 à 18:492 min
Par Belga

Après la Belgique, c’est au tour de l’Italie et la Suède d’appeler leurs citoyens sur le sol ukrainien à revenir au pays. La France déconseille quant à elle aux Français de voyager en Ukraine, a annoncé samedi son ministère des Affaires étrangères, sans pour autant recommander à ses ressortissants de quitter le sol ukrainien, contrairement à plusieurs autres pays européens.

L’Italie conseille à son tour à ses citoyens à quitter l’Ukraine et a rappelé son personnel diplomatique "non essentiel", a annoncé samedi le ministre des Affaires étrangères.

"Par mesure de précaution, nous avons décidé d’inviter tous les citoyens italiens présents en Ukraine à rentrer par des moyens commerciaux et nous invitons à reporter tout voyage en Ukraine", a déclaré dans une vidéo le ministre des Affaires étrangères, Luigi di Maio, à l’issue d’une réunion de crise à Rome.

Par ailleurs, "il a été décidé de rappeler le personnel non essentiel de notre mission diplomatique à Kiev", a annoncé samedi le ministère dans un communiqué, en précisant que l’ambassade restait toutefois "pleinement opérationnelle".

"Nous travaillons tous pour éviter une escalade. L’Italie reconnaît pleinement l’intégrité territoriale de l’Ukraine et reconnaît le droit de tous les Etats souverains à déterminer leurs propres alliances", a également déclaré M. Di Maio, affirmant que l’Italie "conserve une voie de dialogue ouverte avec Moscou".

D’autres pays européens, parmi lesquels la Suède, l’Allemagne, la Belgique ou les Pays-Bas, ont recommandé à leurs ressortissants de quitter l’Ukraine dans un contexte de fortes tensions, Washington ayant affirmé vendredi qu’une invasion russe de l’Ukraine pourrait intervenir "à tout moment".

Le plis rapidement possible

La Suède appelle ses citoyens en Ukraine à quitter le pays le plus rapidement possible. En outre, en raison de l’évolution de la situation sécuritaire, tout voyage en Ukraine est déconseillé, comme l’a annoncé samedi à Stockholm le ministère suédois des Affaires étrangères.

La situation est grave et imprévisible, a écrit la ministre suédoise des Affaires étrangères, Ann Linde sur Twitter.

Selon son ministère, environ 200 à 300 Suédois se trouvent actuellement dans le pays.

A la suite de l’avertissement du gouvernement américain concernant une possible attaque imminente de la Russie contre l’Ukraine, un certain nombre d’autres pays ont ordonné à leurs citoyens de quitter le pays, notamment les États-Unis, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, le Danemark et la Norvège.

Le secrétaire d’État américain Anthony Blinken avait averti vendredi qu’une invasion russe pouvait commencer à tout moment.

Articles recommandés pour vous