Monde

Conflit à Gaza: le Hamas remet les conditions d'une trêve

Impact d'un missile israélien sur Gaza samedi

© MAHMUD HAMS - BELGAIMAGE

19 juil. 2014 à 19:41 - mise à jour 19 juil. 2014 à 19:56Temps de lecture1 min
Par Belga News

"Le Hamas a donné les revendications de la Résistance (palestinienne) à toutes les parties intéressées, y compris le Qatar, la Turquie, la Ligue arabe ainsi que Mahmoud Abbas", a déclaré un porte-parole du Hamas à Gaza, Fawzi Barhoum. M. Barhoum a précisé que l'Egypte, précédemment médiatrice entre Israël et le Hamas, avait été aussi informée.

C'est la première fois que le président Abbas, chef de l'Autorité palestinienne qui administre les zones autonomes de Cisjordanie, est publiquement cité comme partie prenante du processus par le Hamas, de facto au pouvoir à Gaza.

A Ramallah, Yasser Abed Rabbo, le secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), dirigée par M. Abbas, a entériné les demandes du Hamas au nom du programme national palestinien pour aboutir à un Etat souverain.

"Les demandes de la Résistance sont aussi nos demandes", a dit M. Abed Rabbo dans une interview à la télévision palestinienne. "Si Gaza est brisée, tous les Palestiniens seront brisés", a-t-il ajouté.

Un haut responsable palestinien à Gaza a rappelé samedi les conditions nécessaires à un cessez-le-feu:

- "La fin de l'agression contre le peuple palestinien".

- La levée complète du blocus de Gaza, en place depuis 2006.

- L'ouverture du poste-frontalier de Rafah avec l'Egypte.

- La liberté de mouvement pour les habitants de Gaza dans la zone frontalière avec Israël.

- La suppression de la "zone tampon", interdite aux habitants de Gaza, à la frontière.

- L'autorisation de pêcher jusqu'à 12 milles marins des côtes de Gaza.

- La libération des prisonniers arrêtés de nouveau avoir été relâchés dans le cadre de l'accord d'échange avec le soldat israélien Gilad Shalit en 2011.

L'Egypte a présenté cette semaine une initiative de cessez-le-feu, acceptée par Israël mais rejetée par le Hamas, exigeant une levée du blocus de Gaza, l'ouverture de la frontière avec l'Egypte et la libération de dizaines de détenus.

Le Hamas a affirmé ne pas avoir été mis au courant de cette proposition et l'avoir apprise par les médias, ce qui l'a rendu furieux. Le mouvement islamiste veut impliquer ses alliés turc et qatariote dans toute initiative de trêve.

Belga

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Gaza: Abbas et Mechaal veulent l'arrêt de "l'agression israélienne"

Monde

Articles recommandés pour vous