Commission européenne: quand connaîtra-t-on le nom du prochain commissaire belge?

Une salle de réunion au Berlaymont
23 juil. 2019 à 05:46 - mise à jour 23 juil. 2019 à 05:46Temps de lecture1 min
Par A. L. avec F. Van Eeckhaut

L'Europe attend d'ici le 31 octobre le nom de celui ou celle qui sera désigné comme commissaire européen par la Belgique. Ce poste est traditionnellement lié à la fin des négociations fédérales et la désignation du Premier ministre. Il n'est pas sûr que la Belgique soit en mesure de proposer un nom dans les délais.

En 2014, l'attribution du précieux strapontin européen s'était faite dans la douleur le 2 septembre, lors de la fin des discussions pour le poste même de Premier ministre, Charles Michel (MR) devenant chef du gouvernement, Marianne Thyssen (CD&V) commissaire européenne, au grand dam au bout de la nuit de Didier Reynders, souvent cité, et alors que déjà le président de la Commission Jean-Claude Juncker s'impatientait face aux lenteurs belges.

Cette fois, c'est la nouvelle présidente Ursula von der Leyen qui attend d'ici le 31 octobre les noms des candidats des Etats membres, espérant une Commission paritaire hommes/femmes. Alors soit l'équipe Michel en affaires courantes prolonge Marianne Thyssen le temps de trouver un gouvernement fédéral, soit il propose un autre nom. Mais il est difficile de trancher avant de connaître la prochaine coalition, avec le risque de n'avoir qu'un portefeuille modeste.

A priori, le poste est promis à un francophone, sauf si les partis francophones l'échangent contre le 16 rue de la Loi. Avec autant de candidats de partis actuels de majorité, ou même de l'opposition qui rejoindrait la future majorité. Belle équation, où l'on cite Didier Reynders, Kris Peeters, voire Paul Magnette... ou un N-VA. Mais pour l'heure on est encore loin d'une désignation.

Archives : Journal télévisé 04/09/2014

En 2014, Marianne Thyssen était nommée commissaire européenne.

Marianne Thyssen sera commissaire européen

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement