RTBFPasser au contenu

Regions Flandre

Commission d’enquête dans l’affaire de pollution à Zwijndrecht : qui savait quoi à quel moment ? La question reste irrésolue

Commission d’enquête dans l’affaire de pollution à Zwijndrecht : qui savait quoi à quel moment ? La question reste irrésolue

La confrontation organisée vendredi en commission d’enquête du Parlement flamand, entre le bourgmestre de Zwijndrecht André Van de Vyver (Groen) et l’ancien CEO de la BAM Jan Van Rensbergen, n’a pas apporté beaucoup d’éclaircissements, dans l’affaire de la pollution aux substances chimiques PFAS (substances per- et polyfluoroalkylées) dans les sols anversois.

Toute la question est de savoir qui savait quoi, et à quel moment, autour de cette pollution et de ses conséquences pour la santé des habitants, notamment ceux de Zwijndrecht. Le bourgmestre affirme ne jamais avoir été mis au courant de l’ampleur de l’impact sanitaire par les autorités compétentes ou instances responsables du chantier, mais avoir été alerté seulement cette année par un citoyen activiste.

La BAM, pour "Beheersmaatschappij Antwerpen Mobiel", est la société anonyme anversoise de droit public qui opère désormais sous le nom Lantis et gère le vaste chantier de l’Oosterweel, le bouclage du ring anversois. Dans le cadre de ce chantier, de grandes quantités de sols pollués ont été découvertes et doivent être traitées et déplacées. Un courrier électronique de Jan Van Rensbergen, son ancien patron, a refait surface dans la presse flamande la semaine dernière. Interrogé en 2017 par le comité politique de pilotage du chantier Oosterweel, il répond dans cet écrit que la commune de Zwijndrecht sera certainement informée du fait que la pollution problématique ne se limite pas au site de l’usine 3M mais concerne vraisemblablement une zone bien plus étendue sur cette commune, et donc tous les habitants qui y vivent.

Jan Van Rensbergen a encore maintenu récemment auprès du quotidien De Tijd qu’il a évoqué la problématique oralement auprès d’André Van de Vyver, à l’époque. Ce dernier a quant à lui indiqué cette semaine que ce n’est pas le cas, ou ne pas s’en souvenir.

Je suis parti du principe qu’il n’y avait pas d’indication d’un risque

Jan Van Rensbergen a été interrogé sur le sujet vendredi. Selon lui, son mail évoquait la perspective que l’Ovam, l’agence flamande de gestion des déchets, informe entre autres la commune de Zwijndrecht. "Je pouvais confirmer que cela allait bien se faire". Il maintient par ailleurs avoir eu une discussion informelle avec le bourgmestre sur la découverte que la pollution des sols sur le chantier Oosterweel était "plus étendue qu’attendu".

"Vu l’ordre de grandeur de la concentration (en polluant), je suis parti du principe qu’il n’y avait pas d’indication d’un risque direct pour l’humain. L’Ovam devait par ailleurs s’occuper de la communication par la suite", a-t-il expliqué aux élus flamands. On sait ce qu’il en est advenu : l’Ovam n’a pas effectué la campagne de communication (entre autres envers les habitants de Zwijndrecht) qui était envisagée. L’agence a indiqué à plusieurs reprises ces derniers mois que la décision de ne pas poursuivre une communication proactive venait du politique, notamment des cabinets des ministres Joke Schauvliege et Ben Weyts.

Petits jeux politiques

"Si j’avais été au courant de tout risque sanitaire, on aurait fait faire des recherches et alerté", a quant à lui indiqué le bourgmestre Groen. "C’est d’ailleurs ce que nous avons fait dès que l’activiste Thomas Goorden nous a informés (en 2021, NDLR)". Le bourgmestre a regretté vendredi des "petits jeux politiques", des "présidents de partis et ex-ministres qui serrent les rangs". Il a maintenu n’avoir jamais été mis au courant du fameux rapport de 2017 du toxicologue Jan Tytgat (KUL), remis à la BAM, qui évoquait par exemple les risques lors de la consommation d’œufs ou de légumes locaux.

 

Pollution en Flandre par l'usine 3M: le PFOS (extrait "L'oeil en Flandre", JT du 20/06/2021)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

14 mars 2022 à 14:29
1 min
11 mars 2022 à 19:23
1 min

Articles recommandés pour vous