C'est vous qui le dites

Comment vous organisez-vous pour payer vos prochaines factures d’électricité, de gaz, de mazout ?

© Getty Images

02 sept. 2022 à 09:29Temps de lecture2 min
Par C'est vous qui le dites

Face à l’explosion des prix de l’énergie, des personnes envisagent de ne plus payer leurs factures. Des témoins expliquent dans la Dh ce matin qu’ils vont se retrouver dans une situation où ils n’auront plus le choix, malgré les frais que ça occasionnera, ils ne seront plus dans la capacité de payer les factures tellement les coûts ont augmenté. Ce sont des particuliers qui s’expriment, mais aussi des professionnels qui voient les comptes de leur société se vider pour assumer les frais d’énergie.

Comment vous organisez-vous pour payer vos prochaines factures d’électricité, de gaz, de mazout ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

© Getty Images

"Je ne sais pas comment je vais m’en sortir"

Marilyne, une auditrice de Courcelles, est intervenue à ce sujet sur notre antenne : "J’ai eu la chance d’avoir un contrat fixe jusqu’au 1er juillet. Mais l’année prochaine, je ne sais pas comment je vais m’en sortir."

Je dois avant tout payer mon loyer et ma voiture pour aller travailler

"Si je ne vais pas travailler, je ne peux pas payer mon loyer. Si besoin, je ne paierais plus le gaz. J’espère que beaucoup feront comme moi. Si les gens ne paient plus, les fournisseurs seront obligés de diminuer les tarifs. C’est un produit de première nécessité."

© Getty Images

"Nous sommes la corde au cou"

Depuis Colfontaine, Frank nous partage son ressenti : "Sincèrement, je ne sais pas comment je vais faire. Si j’ai une grosse facture, il faudra trouver un accord avec le fournisseur pour étendre le paiement, mais ça dépendra du délai. Certains ne donnent que 12 mois. Sinon, il faudra aller au CPAS. Il y a un moment où on ne pourra plus payer les factures, nous sommes la corde au cou."

© Getty Images

"C’est compliqué"

À Mouscron, Jordan termine le débat : "J’ai un contrat fixe de 3 ans depuis octobre 2021, donc je ne suis pas touché par les indexations. Mais je vois que c’est compliqué pour certains. Ne pas payer, ce n’est pas la solution, car il y aura des rappels et les huissiers risquent de débarquer. Il faut clairement sortir dans la rue et dire au gouvernement " stop "."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

Pas de diminution de la TVA mais un nouveau chèque mazout en vue et un refinancement du fond mazout

QR

Vous ne voulez plus voir de pub pour de la viande ?

C'est vous qui le dites

Articles recommandés pour vous