RTBFPasser au contenu

La Grande Forme

Comment soigner des yeux qui louchent ?

strabisme
02 déc. 2020 à 16:002 min
Par Laure Clerebout

Le strabisme, c’est le fait de loucher. C’est un syndrome qui n’est pas facile à vivre. L’équipe de "La Grande Forme" a demandé au Docteur Jean-Nicolas Serpe, chirurgien ophtalmologue de nous expliquer comment le traiter.

Le strabisme touche 5% de la population. C’est un défaut d’alignement des axes visuels. C’est causé par un déséquilibre des tensions entre les muscles qui se trouvent autour des yeux.

Il existe différents types de strabisme : convergent où les deux yeux partent en dedans, divergent où ils partent vers l’extérieur et vertical où un œil se trouve plus haut que l’autre.

Les risques liés au strabisme

Premièrement, le patient risque une amblyopie, plus souvent appelé “l’œil paresseux”. Chez les patients atteints de strabisme, il y a souvent un œil qui domine l’autre. L’œil dominant est privilégié par le cerveau, et par conséquent l’œil dominé ne se développe pas correctement. Une amblyopie soignée trop tard n’est pas récupérable.

Ensuite, il est possible de développer une bibliopie, c’est-à-dire la vision en double. C’est très gênant et cela peut entraîner notamment des chutes et des accidents.

Pour terminer, on ne peut pas lésiner sur les conséquences esthétiques et sociales causes par le fait de loucher.

Les possibilités de traitement

Les lunettes sont une première solution pour un strabisme convergent. Dans certains cas, elles peuvent compenser entièrement le strabisme.

Pour le strabisme divergent, des exercices de rééducation peuvent être faits par les patients. Dans certains cas, cela peut suffire.

Pour certains patients, il sera nécessaire de faire appel à la chirurgie pour redresser les yeux. Lors de l’opération, les muscles vont être déplacés pour rééquilibrer et diminuer les tensions entre les différents axes musculaires. Cette opération n’est pas douloureuse et présente peu de complications. Elle ne laisse pas non plus de cicatrice. Il y a vraiment peu de risque.

Au niveau pratique, cette chirurgie se pratique à l’hôpital sous anesthésie Générale. Les patients ressortent le jour même de l’opération de l’hôpital.

Ce n’est pas une chirurgie de confort, mais essentielle. Elle est prise en charge par la sécurité sociale.

N’hésitez pas à consulter pour qu’on vous diagnostique votre strabisme.

Suivez le lien pour entendre toute l’émission " La Grande Forme "

La Grande Forme, c’est tous les jours de 13h à 14h en direct sur VivaCité.

Loading...

Sur le même sujet

06 août 2021 à 13:30
1 min
22 juil. 2021 à 15:19
2 min

Articles recommandés pour vous