RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Grande Forme

Comment reconnaître les signes d’un AVC ?

20 sept. 2022 à 14:30Temps de lecture2 min
Par Sophie Businaro

Dans le monde, une personne sur 6 aura un jour un accident vasculaire cérébral (AVC). En Belgique, chaque jour, 52 personnes subissent un AVC. Mais comment reconnaître les signes d’un accident vasculaire cérébral ? Éléments d'information avec le Dr Vanessa Wauters, médecin urgentiste, dans "La Grande Forme".

L'accident vasculaire cérébral

  • L'accident vasculaire cérébral (AVC) : dans 80% des cas, il s'agit du résultat de l'obstruction d'un vaisseau sanguin par un caillot (AVC ischémique). Moins fréquemment (20% des cas), il est provoqué par la rupture d'une artère, ce qui entraîne une hémorragie intracérébrale ou une rupture d'anévrisme. On parle alors d'hémorragie cérébrale (AVC hémorragique). 
  • L’accident ischémique transitoire (AIT) n'est ni plus ni moins qu'un AVC transitoire. On en parle moins car, par définition, c'est transitoire, ce qui est une bonne nouvelle pour les patients. L'AIT en lui-même peut durer plusieurs heures mais il dure en moyenne 30 à 60 minutes. La particularité de l'AIT - et qui permet de le différencier de l'AVC - est qu'on récupère spontanément.

Reconnaître les signes d'un AVC

  • Faiblesse musculaire d'un côté du corps, d'un bras ou d'une jambe
  • Troubles de la vue
  • Troubles du langage
  • Perte de sensibilité
  • Maux de tête
  • Perte d'équilibre
  • Troubles de la conscience

Moyen mnémotechnique : VITE

Le Dr Wauters précise qu'il existe un moyen mnémotechnique pour se souvenir des signes de l'AVC et de la manière de réagir grâce au mot VITE !

  • V pour visage ; s'il y a un affaissement d'un des deux côtés du visage

  • I pour incapacité à lever normalement les deux bras

  • T pour troubles de la parole, de l'articulation

  • E pour extrême urgence

Si on détecte ces signes, il faut absolument appeler le 112 le plus rapidement possible. L'AVC peur arriver à tout âge, mais il est plus fréquemment détecté chez les personnes âgées.

L'AVC : Comment reconnaître les signes d’un accident vasculaire cérébral ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"La rapidité est le mot d'ordre ; on ne sait jamais ce qu'on va pouvoir récupérer mais plus vite on réagit, au mieux le patient pourra s'en remettre. Il est impératif d'entamer un traitement dans les 4h qui suivent l'AVC", explique le Dr Wauters.

Il est important de réagir si on observe l'un de ces symptômes ou si on a le moindre doute !

Avant de conclure : "Il est important de réagir si on observe l'un de ces symptômes ou si on a le moindre doute car ça permet aussi parfois de mettre en avant d'autres choses, comme des facteurs de risques qui auraient pu entraîner un AVC."

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

"Le tennis-elbow" : cette douleur du coude qu’on n’attrape pas qu’au tennis !

La Grande Forme

Comment ranger son frigo pour conserver au mieux les aliments ?

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous