Le 6/8

Comment protéger ses poules à l’arrivée de l’hiver ?

Vos poules en hiver

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

17 nov. 2022 à 14:34Temps de lecture2 min
Par Aurélien David

L’hiver approche. Face au froid de canard, les poules ont-elles besoin de protection ? Dans le 6/8, la vétérinaire Bénédicte Flament vous donne des conseils pour prémunir vos poules contre les intempéries.

Les poules sont des animaux relativement rustiques. Elles résistent donc naturellement aux chutes de températures, et le gel et la neige ne les empêchent pas de trouver des vers de terre ou des escargots. Ce qui risque de plus les déranger, c’est l’association du vent et de la pluie.

Pour protéger le poulailler contre les courants d’air et l’humidité extérieure lors des mois à venir, on pensera à le rendre le plus étanche possible. Pour le toit, on peut utiliser des matériaux de récupération. Une bâche en plastique pourra faire l’affaire si elle est assez étanche et bien fixée.

À l’intérieur, on ne lésinera pas sur la quantité de paille. C’est un bon isolant qui ne coûte pas cher, facile à mettre en place, et qui réchauffe l’atmosphère.

Une autre solution est de réduire (un tout petit peu) l’espace à l’intérieur du poulailler : moins elles auront d’espace, plus elles vont se regrouper et se réchauffer mutuellement.

En revanche, il est conseillé d’éviter tout ce qui est radiateur, lampe chauffante et autres. Ils risquent de ne pas faire bon ménage avec la paille et créer des étincelles qui peuvent mettre le feu au poulailler et rôtir les pauvres poulets.

Comment nourrir ses poules l’hiver ?

Avec le froid, il leur faudra plus d’énergie. Elles auront donc besoin de réguler leur température, mais ce n’est pas forcément la quantité de nourriture qu’il faut augmenter. On veillera plutôt à ce qu’il y ait un accès continu tout au long de la journée : il faut qu’elles aient toujours des graines dans les mangeoires. N’hésitez pas non plus à leur donner des restes de table.

Le point d’abreuvement doit aussi être surveillé. S’il commence à faire plus froid, l’eau peut éventuellement geler ou se cristalliser en surface. On pensera donc à casser l’eau ou ajouter de l’eau tiède pour qu’elles aient en permanence accès à de l’eau fraîche.

Faut-il continuer à ramasser les œufs ?

Les poules pondent en principe toute l’année. Mais la ponte est aléatoire et dépend surtout de la durée de luminosité. Avec les courtes journées d’hiver, certaines poules produiront peut-être moins d’œufs, voire plus du tout. Mais d’autres continueront au même rythme, donc on peut continuer à ramasser les œufs.

Poupoule ne mourra pas de froid cet hiver
Poupoule ne mourra pas de froid cet hiver © iStock / Getty Images Plus

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous