La Grande Forme

Comment lutter naturellement contre le cholestérol et prendre soin de ses artères ?

Les noix

© Getty Images

Par Daphné Fanon via

Les maladies cardiovasculaires sont l’une des causes principales de mortalité en Belgique, et le cholestérol est l’un des facteurs de risque modifiables sur lesquels nous pouvons agir. Notre mode de vie joue un rôle non négligeable dans sa régulation. Il est donc possible de mieux le réguler grâce à l’alimentation. Plus d’explications avec Ellen Desmecht, herboriste à l’herboristerie Desmecht à Bruxelles.

Pour limiter son cholestérol, mieux vaut éviter de manger des graisses animales. On diminue donc sa consommation de viande, d’œufs et de produits laitiers. On limite également sa consommation de sucre. Mais parfois, faire attention ne suffit pas : "En faisant attention à ce qu’on mange, on ne peut travailler que sur 1/5e de son cholestérol" explique Ellen Desmecht. Les 4/5e qui restent résultent d’autres facteurs, tel que la génétique, par exemple. "C’est pour cela que parfois, les gens qui mangent très sainement ont quand même un taux de cholestérol trop élevé" insiste l’herboriste.

Les alternatives naturelles pour limiter le cholestérol

Il y a du bon et du mauvais cholestérol. On peut donc commencer par augmenter le taux de bon cholestérol pour éliminer le mauvais, en mangeant des bonnes huiles végétales : huile de lin, huile de colza, huile de poisson. Mais il existe également d’autres solutions alternatives.

Riz rouge fermenté
  • La levure de riz rouge ou le riz rouge fermenté

Ils réduisent la production de cholestérol dans le foie. Le seul problème, c’est qu’en réduisant cette production, on influence également le taux sanguin de Coenzyme Q10, très importants pour les muscles : "C’est pour cette raison que la plupart des suppléments de riz rouge seront associés à cette Coenzyme Q10" explique Ellen Desmecht.

La berbérine
  • La berbérine

La berbérine est une substance naturelle qu’on retrouve dans certaines plantes telles que l’Hydraste du Canada ou l’Épine-vinette. Elle transporte le cholestérol vers le foie, et soutient le foie pour l’éliminer de notre corps. En plus, la berbérine a un effet général sur le "syndrome métabolique" : elle aide à équilibrer le sucre et perdre un peu de poids.

Ail noir
  • L’ail noir et le grenadier

Jusqu’à présent, on a parlé des plantes qui diminuent le taux sanguin du cholestérol. Mais un vrai risque est aussi que le cholestérol bouche les artères. L’ail noir et le grenadier aident à nettoyer les artères.

Il existe d’autres plantes qui stimulent le foie et le détoxifient, comme l’artichaut par exemple. Mais leurs effets sont assez limités : "Je les conseillerais plutôt en prévention" ajoute Ellen Desmecht. Lorsqu’on consomme ces plantes, il est important de manger suffisamment de fibres. Sinon, sans fibre, lorsque le cholestérol est éliminé via l’intestin, il risque d’être réabsorbé. Le son d’avoine est connu pour éliminer le cholestérol de l’intestin.

Cholestérol et comment prendre soin de nos artères

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

L’avis de votre médecin est essentiel

Poser un diagnostic reste le métier du médecin, prenez d’office conseil auprès de celui-ci pour établir votre bilan de santé et le traitement à envisager. Gardez bien à l’esprit que tout ce qui est issu de la nature n’est pas pour autant sans danger. Une parfaite connaissance et maîtrise des composantes botaniques de chaque espèce végétale ou de ses produits dérivés sont essentielles.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13 heures à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous