RTBFPasser au contenu

Comment est né le célèbre Adagio de Samuel Barber ?

Comment est né le célèbre Adagio de Samuel Barber ?
05 nov. 2021 à 10:152 min
Par Clément Holvoet

Il s’agit de l’œuvre la plus célèbre de Samuel Barber. Son intensité dramatique convenant parfaitement au cinéma, à la télévision ou même aux grands événements solennels. Mais savez-vous comment est né le fameux Adagio de Samuel Barber ? Telle est la question à laquelle répond Clément Holvoet.

Cette pièce pour cordes est célèbre depuis sa composition, véritable "tube", elle a été utilisée une pléthore de fois au cinéma, pour illustrer la mort, la douleur, l’espoir aussi, mais bien souvent le drame. C’est elle qui a accompagné les funérailles de grands noms de l’Histoire, tels que Franklin Roosevelt, le roi Baudouin, Albert Einstein, le Prince Rainier, Grace Kelly ou encore John Fitzgerald Kennedy.

Samuel Barber compose son adagio en 1936. L’œuvre sera créée deux ans plus tard par Arturo Toscanini et le NBC Symphony Orchestra puis rejouée par les mêmes en 1940 lors d’une tournée en Amérique du Sud. Chaque fois, c’est un grand succès.

Mais si l’œuvre a été créée dans une version orchestrale, son origine est ailleurs. En 1936, Barber compose son premier et unique quatuor à cordes, l’opus 11 et le mouvement lent de ce quatuor n’est autre que ce qu’on appelle aujourd’hui l’Adagio de Barber. Il compose ce quatuor, inspiré des Géorgiques de Virgile, alors qu’il passait l’été en Europe avec son ami Gian Carlo Menotti, un compositeur italien avec qui il avait étudié au Curtis Institute of Music.

Dans le quatuor, l’Adagio suit un premier mouvement contrastant et assez emporté, Molto allegro e appassionato et il est suivi d’une musique qui s’ouvre sur une brève reprise de la musique du premier mouvement. L’arrangement pour orchestre vient donc par la suite, mais assez rapidement cette année de 1936.

Et c’est justement par Toscanini que cette version a pu voir le jour. En janvier 1938, Barber envoie une version orchestrée de l’Adagio pour cordes à Arturo Toscanini, cette version étant donc une amplification du mouvement pour quatuor, avec notamment l’ajout d’une partie de contrebasse. Peu de temps après, Barber reçoit la partition par retour de courrier de la part de Toscanini, sans aucun commentaire ou information. Barber est très frustré et prend ombrage de la situation, interprétant l’absence de commentaire comme une marque de dédain de la part de Toscanini. Véritable malentendu entre les deux hommes, puisqu’en réalité, Toscanini comptait absolument faire jouer la pièce de Barber. S’il l’avait renvoyée si vite, c’est simplement qu’il l’avait d’ores et déjà mémorisée ! Et c’est ainsi que le 5 novembre 1938, un public sélectionné a été invité au Rockefeller Center pour assister à la première représentation de l’Adagio orchestré, sous la direction de Toscanini.

Et le succès ne s’est jamais démenti. Le caractère intensément lyrique et la noblesse intrinsèque de cet Adagio y étant pour beaucoup. Il faut savoir que Barber avait une formation de chanteur, et on peut sentir à chaque phrase de l’Adagio l’inspiration vocale. Quand on pense que la même année 1936 a vu naître des pièces comme la Musique pour cordes, percussion et célesta de Bartok ou les Variations opus 27 d’Anton Webern, on peut se dire légitimement que l’Adagio de Barber n’est pas résolument moderne ou novateur. Ceci étant, c’est irrésistible.

Telle est la question

Comment est né le célèbre Adagio de Samuel Barber?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous