Santé & Bien-être

Comment choisir le soutien-gorge adapté ?

Comment choisir le soutien-gorge adapté ?

©iStock/razyph

25 déc. 2015 à 09:00Temps de lecture3 min
Par RTBF TENDANCE

C'est un fait : seules 30% des femmes portent un soutien-gorge peu adapté à leur morphologie. Tantôt accessoire, tantôt indispensable mais bien souvent mal choisi, ce compagnon attachant et d'un grand support ne se trouve pas aussi facilement qu'il n'y paraît ! Manque de conseils et personnel peu formé en grandes surfaces, méconnaissance de sa taille exacte et parfois même timidité en sont les causes principales.

Pourtant, choisir un soutien-gorge adapté permet aux tissus de la poitrine de rester en forme plus longtemps et de garder un bon maintien jusqu'à un certain âge. Convaincue par les bienfaits d'une lingerie seyante ? 

Alors, prenez note des 5 conseils avisés de Christiane, gérante des "Secrets de Lysbeth", une boutique spécialisée en lingerie depuis 1944. 


1/ Partir sur de bonnes bases
Pour bien commencer, offrez-vous une virée en boutique spécialisée afin de profiter d'une séance de conseils personnalisés, d'autant plus si votre poitrine n'est pas des plus standards. C'est seulement après avoir pris vos mesures au mètre-ruban et déterminé votre taille que vous pourrez effectuer un choix pertinent. De plus, cela vous permettra de faire des essayages à votre aise et en compagnie d'une vendeuse qui connaît son sujet sur le bout des doigts. Idéal pour vous guider pas à pas à travers la foule de modèles disponibles aujourd'hui. 


2/ Faire face à la réalité
Chaque morphologie est différente et nécessite des besoins adaptés. C'est donc l'heure de faire la paix avec la taille de son bonnet, qu'il soit petit ou grand, et d'être réaliste. Non, un balconnet ne convient pas à toutes les poitrines et c'est tant mieux ! Un peu de diversité ne nous fera pas de mal et puis, beaucoup de marques offrent désormais un panel de tailles plus que varié. N'importe quel bonnet a droit à sa part de coquetterie...
 

Comment choisir le soutien-gorge adapté ?
Comment choisir le soutien-gorge adapté ? ©PrimaDonna

3/ Un bon ajustement au feeling et à l'oeil
Si le soutien-gorge est adapté, celui-ci doit coller au corps tel une seconde peau et suivre parfaitement les courbes de votre poitrine ainsi que celles du dos. ​À partir du moment où vous avez agrafez votre soutien-gorge, vous ne devriez plus le sentir au bout de 10 minutes. Si vous ressentez une gêne, c'est probablement parce qu'il faut changer quelque chose !

- Face A : pas d'espaces entre les bretelles et les épaules sur le haut de la poitrine, les armatures épousent la cage thoracique et ne provoquent aucune gêne entre les seins ou sous les aisselles et les bonnets sont remplis comme il faut sans créer de bourrelets ou de coupures.
- Face B : les attaches se situent sous les omoplates et forment un bandeau horizontal qui ne coupe pas la peau.


4/ Respecter le triangle
Une fois le sous-vêtement enfilé, armez-vous d'un mètre-ruban et, en vous tenant droite, mesurez l'espace qui sépare vos deux mamelons. Ensuite, mesurez la distance entre chacun d'entre eux et le petit creux formé à l'intersection des clavicules. Si les trois mesures sont identiques et forment un triangle équilatéral, bingo, votre poitrine est soutenue comme il le faut ! Si les mesures ne correspondent pas, un petit ajustement de bretelles est à prévoir...


5/ Tolérance zéro
Aucune marque ne devrait apparaître à la surface de votre peau lorsque vous ôtez vos sous-vêtements à la fin de la journée. Si tel était le cas, vérifiez que la taille du soutien-gorge choisi vous convient et/ou effectuez un petit réglage de bretelles et d'agrafes !

 

Comment choisir le soutien-gorge adapté ?
Comment choisir le soutien-gorge adapté ? ©PrimaDonna

Une fois le Graal enfin trouvé, on fait en sorte de lui offrir une durée de vie optimale !

Un soutien-gorge de qualité et entretenu correctement peut vous assurer confort et maintien pendant 3 à 5 ans ! Idéalement, un lavage à la main à la main à basse température est préférable. Cependant, si vous êtes une inconditionnelle de la machine à laver, optez pour un lavage à moins de 30° en ayant préalablement disposé vos sous-vêtements (agrafes fermées !) dans un petit sac prévu à cet usage. Cela va de soi, mais évitez de mélanger votre lingerie avec des vêtements plus lourds tels que jeans ou gros pull de laine qui pourraient les abîmer pendant le cycle de lavage.

Par ailleurs, assurez-vous d'avoir assez de sous-vêtements pour effectuer un bon roulement.
3 soutiens-gorge serait le nombre idéal !



RTBF TENDANCE
 

Sur le même sujet

La lingerie ne va plus de pair avec la séduction

Santé & Bien-être

Lingerie : le prix et la matière, deux critères de choix aux yeux des femmes

Mode

Articles recommandés pour vous