RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Commémorations du 8 mai : le "mal est de retour" en Europe, dit Zelensky

08 mai 2022 à 14:28Temps de lecture1 min
Par Belga

Le "mal est de retour" en Europe, a déclaré dimanche le président ukrainien Volodymyr Zelensky, comparant l'invasion de l'Ukraine par la Russie à l'agression des pays européens par l'Allemagne nazie, dans un discours de commémoration de la Deuxième guerre mondiale.

"Des décennies après la Deuxième guerre mondiale, les ténèbres sont retombées sur l'Ukraine et elle est à nouveau noire et blanche", dit M. Zelensky dans un enregistrement vidéo où il est filmé en noir et blanc devant des immeubles d'habitation détruits.

"Dans un uniforme différent, mais avec le même objectif"

"Le mal est de retour, dans un uniforme différent, sous des slogans différents, mais avec le même objectif", a-t-il ajouté dans cette vidéo sous-titrée en anglais et présentant des images d'archives du dernier conflit mondial ainsi que des images en noir et blanc de l'invasion russe.

Le dirigeant ukrainien compare les bombardements des villes européennes par l'Allemagne nazie à ceux de son pays par la Russie. Il accuse Moscou de mettre en œuvre "une reconstitution sanglante du nazisme" en utilisant "ses idées, ses actions, ses mots et symboles" et d'en répéter les "atrocités" tout en donnant des justifications "visant à attribuer à ce mal un but sacré".

"Cette année c'est de façon différente que nous disons 'plus jamais ça' !", c'est de façon différente que nous entendons ces mots. Ils résonnent de manière douloureuse, cruelle, sans point d'exclamation mais avec un point d'interrogation. Vous dites 'plus jamais ça ? Eh bien parlez-en donc à l'Ukraine", a lancé le président ukrainien.

Ukraine et Russie comparent les actions de l'autre à celles de l'Allemagne nazie, dont la défaite face à l'Union soviétique en 1945 est célébrée le 9 mai dans les pays de l'ex-URSS.

Le président russe Vladimir Poutine a assuré pour sa part que "comme en 1945, la victoire sera à nous", multipliant les comparaisons entre la Seconde Guerre mondiale et le conflit en Ukraine dans ses vœux du 8 mai.

Articles recommandés pour vous