RTBFPasser au contenu

La Grande Forme

Coming out : comment réagir en tant que parent et accompagner votre enfant ?

Coming out : comment réagir en tant que parent et accompagner votre enfant ?

Toutes les semaines, dans La Chronique sexo de la sexologue Alexandra Hubin, les auditeurs ont l’occasion de poser des questions. Cette semaine, Alexandra a reçu une question de Catherine : “Je me demande si mon ado n’est pas homo. Dois-je lui en parler ? Cela ne changera pas l’amour que j’ai pour lui mais c’est vrai que ça me fait peur pour lui. Il y a encore tellement d’homophobie dans notre société.”

"Maman, papa, je suis homo "… votre fille ou votre fils vient de vous révéler qu’il ou elle aimait les personnes du même sexe. Votre première réaction est la surprise. Rapidement suivie d’une dose d’inquiétude. En 2021, c’est encore assez fréquent de craindre pour son enfant. Même si les mentalités changent, l’homophobie existe encore et craindre que son enfant soit victime de discrimination et de violence est une réalité. C’est très humain et très naturel d’être inquiet pour son enfant et ça permet même d’anticiper pour l’aider au mieux.


►►► À lire aussi :


Chaque personne est le meilleur expert de lui-même. Alexandra Hubin conseille aux parents dans la situation, de faire confiance à leur intuition. Il n’y a pas d’âge idéal pour parler de ça avec son adolescent. L’essentiel, c’est de rester à l’écoute et faire comprendre que quoiqu’il arrive, quoiqu’il sera dit, on n’enfermera pas son enfant dans une case. C’est-à-dire, avoir une vision très réductrice qui définirait son enfant en fonction de son orientation sexuelle. Un enfant a son caractère, ses défauts, ses qualités, ses rêves et ses attentes et c’est important qu’il se sente écouté et non, "catégorisé".

Comment réagir face à l'annonce du coming-out de son enfant ?

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Il faut laisser son enfant vivre les différentes étapes de prise de conscience.

La sexualité est quelque chose d’intime et finalement, peu importe notre orientation sexuelle. Laisser un champ de parole est important mais il ne faut pas non plus être trop intrusif en posant des questions, il faut lui laisser le temps. Avant l’annonce à ses proches, il y a d’abord une annonce à se faire à soi. Ce n’est pas toujours aussi facile que ça. C’est logique de se poser la question de son orientation sexuelle durant son adolescence. Il n’y a pas d’âge non plus pour réaliser son orientation sexuelle. Certaines personnes disent l’avoir toujours su, même avant de tomber amoureux et avant d’avoir vécu leurs premières expériences sexuelles. Et d’autres vont le découvrir plus tard. Chacun son rythme et il faut laisser son enfant vivre les différentes étapes de prise de conscience.

Comment faire pour montrer son soutien en tant que parent ?

Le plus important, c’est de lui montrer son amour. Lui faire comprendre que ses préférences sexuelles n’influenceront en aucun cas l’amour que vous avez pour lui. Lui rappeler qu’on est là. Même si les mentalités changent, l’homophobie existe encore et l’enfant pourrait à un moment donné, se sentir rejeté, discriminé ou victime d’actes homophobes. Il faut qu’il puisse comprendre qu’à n’importe quel moment, il peut en parler pour être aidé.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast telles que : Pocket Casts, Podcast addict, Google Podcast ou encore Apple Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

23 janv. 2022 à 17:00
3 min
29 nov. 2021 à 16:47
3 min

Articles recommandés pour vous