RTBFPasser au contenu
Rechercher

Comics Street : Esma

23 juin 2021 à 11:45Temps de lecture2 min
Par Thierry BELLEFROID

Genève, sur les contreforts secrets du Lac Léman : Secrets, oui, car le livre dont il est question, ''Esma'', nous parle d’un double meurtre dans une de ces villas que vous ne verrez jamais.

Une demeure posée comme une parure au bord du Léman, et que seuls les plus riches peuvent se payer. En l’occurrence, ici, la propriétaire est une star de la téléréalité. On va la retrouver morte, avant de retrouver quelques jours plus tard le cadavre d’une autre personne qui lui est très proche. Mais les ingrédients de ce polar sont bien plus originaux que ce qu’il parait de prime abord. L’enquête elle-même importe peu. D’ailleurs, d’un bout à l’autre, la police semble patauger dans la boue du lac. Les deux protagonistes que l’on va suivre, deux jeunes filles, sont les vraies héroïnes de ce livre, elles s’appellent Audrey et Esma.

Qu’ont-elles de si particulier, ces deux héroïnes ?

Audrey vit avec son grand-père et travaille dans le domaine de milliardaires où elle tombe un beau jour sur Esma, réfugiée turque sans papiers exploitée dans une des villas du coin. Un peu après leur rencontre, un soir, Esma sonne chez Audrey, terrorisée. Elle a été le seul témoin du meurtre de sa patronne. Désormais, elle le sait, sa vie est en danger. Mais surtout, il n’est pas question pour elle d’aller témoigner, car elle craint plus que tout qu’on la renvoie chez elle. Le polar est donc l’occasion de montrer la relation qui se construit entre ces deux filles, mais aussi l’absence totale de sécurité qui régit la vie de cette réfugiée, sorte d’esclave moderne soudain jetée dans une plus grande précarité encore.

Ce duo d’adolescente va-t-il résoudre l’enquête ?

Je ne vous dirai évidemment pas si deux jeunes filles sont plus fortes qu’un petit gang de tueurs lancé à leurs trousses, il serait dommage de tuer le suspense, et il y en a, dans ce polar dense de 160 pages. Mais il faut reconnaître que son auteur, Iwan Lépingle, a su mettre le focus ailleurs. Il nous emmène au cœur de son récit intimiste avec beaucoup de talent, dans une BD pleine d’atmosphère qu’il a choisi de traiter en bleu et noir, une bichromie qui se prête parfaitement aux parts d’ombre du récit et aux nombreuses scènes de nuit qui parcourent l’histoire. Le final est très sobre et très touchant à la fois. Car derrière tous ces enjeux, il y a aussi la question de la construction personnelle de ces deux jeunes femmes à l’aube de leur vie d’adulte.

''Esma'' d’Iwan Lépingle, Sarbacane

Des conseils de lecture pour passer du bon temps, un album à la main : Comics Street le mercredi à 13h45, l’actualité BD présentée par Thierry Bellefroid dans Lunch Around The Clock.

"Viens petite fille dans mon Comic strip" chantait Gainsbourg avec autant de fausse innocence que quand il faisait chanter "Annie aime les sucettes" à France Gall. En guise de clin d’œil, Comics Street vous invite, vous les fans de rock, à partager chaque semaine les coups de cœur choisis par Thierry Bellefroid parmi les dizaines de titres qui déboulent en librairie. Perles et pépites à lire en écoutant… Classic 21, bien sûr !

 

Et aussi

Sur le même sujet

Comics Street : Noir Burlesque

Comics Street : La Jeune Femme et la Mer

Articles recommandés pour vous