RTBFPasser au contenu

Monde

Colombie: deux Afrodescendants pour la première fois candidats à la vice-présidence

Le candidat de gauche à la présidentielle colombienne Gustavo Petro (d) présente la candidate à la vice-présidence Francia Marquez à Bogota, le 23 mars 2022
23 mars 2022 à 21:472 min
Par AFP

Pour la première fois en Colombie, deux Afrodescendants vont concourir pour la vice-présidence : Francia Marquez forme un tandem avec le candidat de la gauche, Gustavo Petro, favori des sondages, et Luis Gilberto Murillo se présente au côté du candidat du centre Sergio Fajardo.

Francia Marquez, une avocate de 40 ans, et Luis Gilberto Murillo, un ingénieur de 55 ans, sont tous deux des militants écologistes et représentent des régions parmi les plus pauvres et les plus exposées à la violence de ce pays de 50 millions d'habitants où 9,3% de la population se reconnaît des racines africaines.

"Merci Gustavo Petro de m'avoir confié cette responsabilité, que je sais grande, au nom des femmes, au nom de celles et ceux qui ne sont rien", a déclaré Francia Marquez lors de l'annonce de son ticket au sein de l'alliance à gauche, mercredi à Bogota.

Candidate à l'investiture du "Pacte historique" pour la présidentielle du 29 mai, elle est arrivée en deuxième position (85.000 voix) derrière Gustavo Petro, large vainqueur avec 4,4 millions de voix.

M. Petro a annoncé que Mme Marquez dirigera le ministère de l'Egalité qu'il compte créer s'il remporte la présidence, comme l'anticipent les sondages. Sa victoire constituerait un séisme politique dans ce pays d'Amérique latine historiquement toujours dirigé par la droite.

"De l'esclavage au pouvoir (...) de l'exclusion à la démocratie, de la violence permanente à la paix", a lancé l'ex-guérillero de 61 ans lors de la désignation de sa colistière.

En 2019, Francia Marquez a survécu à une attaque à la grenade et au fusil. Les assaillants ont voulu lui faire payer sa lutte pour assurer aux communautés locales afrodescendantes un accès à une eau non polluée.

Un an plus tôt, elle avait reçu le prix Goldman - également connu sous le nom de prix Nobel de l'environnement - pour son combat dans son département du Cauca (sud-ouest) où elle est née.

Le candidat du centre Sergio Fajardo a, lui, choisi pour tandem Luis Gilberto Murillo, ancien ministre de l'Environnement et ex-gouverneur du Choco (ouest), le département le plus pauvre du pays.

"Je veux être le vice-président des régions, du peuple qui n'a pas eu de voix, du peuple qui veut se voir reflété, relayé au sein du gouvernement, parce qu'il n'y a pas d'autre moyen d'avancer sur le chemin de la paix", a-t-il déclaré lors d'une interview.

M. Fajardo a remporté la primaire des forces du centre et a refusé la proposition d'alliance du candidat de centre-droit Federico Gutierrez, qui apparaît le mieux placé à droite. Le candidat du parti conservateur au pouvoir, Oscar Zuluaga, ne décolle pas dans les sondages, tout comme l'ex-otage Ingrid Betancourt sous les couleurs de son propre parti écologiste.

Sur le même sujet

28 mars 2022 à 04:59
1 min

Articles recommandés pour vous