RTBFPasser au contenu

Belges du bout du monde

Colombie : Christine Meert, Artiste et art-thérapiste

Loading...
14 juin 2019 à 10:31 - mise à jour 14 juin 2019 à 10:312 min
Par Les Belges du Bout du Monde avec Frédérique Thiébaut
Colombie, Christine Meert
Colombie, Christine Meert © Tous droits réservés

Pour moi, la Belgique, c’est… mes racines, la joie de retrouver ma famille, la chaleur et les rires des réunions avec mes frères et sœurs, neveux, nièces, cousins. C’est aussi la pluie, le chocolat, l’énergie du printemps et une sensation de protection.

Ce qui me manque le plus de la Belgique, c’est… Sûrement la proximité de la famille. C’est le prix de mon choix et, en même temps, c’est aussi une richesse car j’ai maintenant deux tribus : celle d’origine et celle que j’ai créée ici. Les deux sont merveilleuses.

Colombie, Christine Meert
Colombie, Christine Meert © Tous droits réservés

En 1988, après cinq années de vie professionnelle sans passion, Christine décide de tracer le chemin qui lui correspond et regagne Medellín, la capitale colombienne. Les temps sont pénibles, à l’apogée du trafic de drogue et de la gloire de Pablo Escobar. Face à la douleur et aux difficiles conditions de vie, la Bruxelloise décèle chez les habitants de son quartier une immense force, une vraie solidarité, une réelle capacité de résilience et de la lumière dans les regards. Œuvrant dans différentes institutions, elle trouve un sens à sa vie, se forme en pédagogie Steiner et en arts plastiques lorsqu’elle remarque que les enfants expriment leurs joies et leurs blessures par le biais de l’art. Avec une collègue, elle développe ensuite un projet pilote où artistes et psychologues travaillent de concert pour faire émerger les talents des jeunes et les soustraire à la violence de leurs quartiers : ils se découvrent peintres ou poètes, prennent confiance en leurs capacités, apprennent à respecter les différences. Six ans plus tard, en 2010, pour donner plus de force encore à cette initiative, notre compatriote crée l’asbl Proyectarte. Toujours au travers de l’art, l’association développe différents projets avec des enfants et adolescents de quartiers violents, apporte un appui psychosocial à des jeunes qui ont fait partie de la guérilla ou ont souffert du conflit armé. " La construction de la paix sera un long chemin qui fait appel à une responsabilité collective. Nous voulons y apporter notre participation, nous y croyons et nous agissons avec la confiance que chaque action fera la différence. "

Colombie, Christine Meert
Colombie, Christine Meert © Tous droits réservés

Article tiré du livre "Les Belges du Bout du Monde" d’Adrien Joveneau et Frédérique Thiébaut, de rouck Publishing & RTBF. be

 

Articles recommandés pour vous