Monde Amérique du Sud

Colombie: 50 ans de prison requis contre le cerveau du meurtre du procureur paraguayen

Francisco Luis Correa Galeano, l'un des suspects dans l'exécution du procureur anti-drogue paraguayen Marcelo Pecci pendant sa lune de miel en Colombie, est escorté par des policiers à son arrivée à Bogota, le 8 juin 2022. La police colombienne a arrêté t

© AFP or licensors

20 août 2022 à 06:26Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Marie-Laure Mathot

Une "peine exemplaire" allant jusqu'à 50 ans de prison sera requise contre Francisco Correa, organisateur présumé du meurtre du procureur paraguayen antimafia Marcelo Pecci pendant sa lune de miel sur une plage de Colombie, a déclaré le parquet colombien vendredi.

M. Correa, un ancien militaire de 43 ans lié à une organisation criminelle, selon la presse colombienne, a été arrêté le 3 juin avec quatre hommes qui ont plaidé coupable pour leur responsabilité dans le meurtre de M. Pecci, abattu le 10 mai sur une plage de l'île de Baru, près du port touristique de Carthagène sur la côte caraïbe.

Dans l'acte d'accusation de M. Correa, le parquet a indiqué qu'il demanderait une peine "exemplaire" de 40 à 50 ans lors de son procès pour homicide aggravé et de détention illégale d'arme, qui débutera le 19 septembre. Ses complices ont déjà été condamnés à 23 ans de prison.

Selon le parquet, M. Correa a livré "l'argent, l'arme et coordonné la logistique" des assassins qui se sont déplacés en jetski pour abattre M. Pecci, qui était accompagné de sa femme enceinte. M. Correa réfute ces accusations. La justice n'a pas encore identifié les commanditaires du crime. M. Pecci était un procureur spécialisé dans le crime organisé, le trafic de drogue, le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

Il était aussi connu pour son implication dans l'enquête qui avait conduit le footballeur Ronaldinho en prison entre mars et août 2020 pour être entré au Paraguay avec de faux papiers. 

Sur le même sujet

Cultures de drogues : la Colombie bat un record historique avec 204.000 ha en 2021

Monde Amérique du Sud

Colombie : assassinat d’un journaliste dont la protection avait été retirée

Monde Amérique du Sud

Articles recommandés pour vous