RTBFPasser au contenu

Regions Hainaut

Le spectacle de l'hypnotiseur Messmer à Colfontaine est annulé sur base d'une loi de 1892

Spectacle de Messmer : annulé sur base d'une loi de 1892

JT 19h30

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

14 nov. 2017 à 12:04 - mise à jour 14 nov. 2017 à 12:041 min
Par Jeremy Giltaire

Le célèbre hypnotiseur canadien Messmer devait se produire, ce mercredi soir, à l'Espace Magnum de Colfontaine. Mais le président de l'ASBL qui gère la salle, Lucien d'Antonio, par ailleurs bourgmestre de Colfontaine, a décidé d'annuler le spectacle. 

En cause, des courriers de mise en garde envoyés par le procureur du Roi de Mons, Christian Henry, faisant référence à une loi de 1892 qui stipule que "quiconque aura donné en spectacle une personne hypnotisée par lui-même ou par autrui, sera puni d'une peine d'emprisonnement"

L'Espace Magnum laisse cependant la possibilité à la société de production de Messmer de lui fournir des documents qui prouveraient que le spectacle n'est pas illégal aux yeux de la loi belge. 

Les personnes qui ont acheté des places pour le spectacle peuvent aller se faire rembourser celle(s)-ci à leur point de vente. 

Ecoutez le procureur du roi Christian Henry, il nous explique pourquoi il a réagi en envoyant des courriers au bourgmestre de Colfontaine. 

Le canadien Messmer
Le canadien Messmer Messmer.ca

Articles recommandés pour vous