RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Trois

Cold War, "la beauté parfaite d'une épure" selon Hugues Dayez

04 août 2022 à 05:55Temps de lecture1 min
Par Hugues Dayez

Article publié le 31/10/2018

Avec son film précédent, "Ida", le cinéaste polonais Pawel Pawlikowski avait remporté l’Oscar du meilleur film étranger en 2014. Son nouveau film, "Cold War" lui a valu le Prix de la Mise en scène au dernier festival de Cannes. Et c’est une merveille. "Cold War" est à découvrir le 4 août à 20h40 sur La Trois, et pendant 30 jours sur Auvio.

Dans la Pologne communiste des années 50, Wiktor, musicien professionnel, déniche des talents dans des provinces reculées. Un jour, il tombe sous le charme de Zula, jeune chanteuse blonde au charisme indéniable. Il l’engage dans la chorale nationale… Une histoire d’amour passionnée naît entre eux, mais Wiktor étouffe sous les diktats de l’art officiel. Profitant d’une tournée à Berlin, il passe à l’Ouest. Mais Zula semble ne pas partager son goût pour la culture occidentale, et s’accoutume très difficilement à la vie de bohême de Saint-Germain-des-Prés. Déchiré entre le joug polonais et la liberté française, le couple vit un parcours chaotique.

Loading...

Filmé en noir et blanc, dans un format 4/3, presque carré, ramassant un parcours amoureux de douze ans en moins d’une heure et demie, "Cold War" a la beauté et la perfection d’une épure. Dans chaque séquence, Pawlikowksi va à l’essentiel, parvient à exprimer en un travelling ou un plan séquence les tourments existentiels de ses deux personnages.

Ses interprètes, Joanna Kulig et Tomasz Kot, sont magnétiques et dirigés de main de maître. A l’heure où tant de films souffrent de longueurs et de bavardages, "Cold War" témoigne d’un art impressionnant de la mise en scène… Alors, pourquoi pas une Palme d’or ? Peut-être parce que certains reprochent au film une certaine froideur. Or cette froideur, cette distance, est inhérente au propos du film : deux êtres qui se débattent avec leurs sentiments dans une époque et un contexte glaçants. "Cold war", c’est du grand cinéma.

"Cold War" est à découvrir le 4 août à 20h40 sur La Trois, et pendant 30 jours sur Auvio.

© Tous droits réservés

Articles recommandés pour vous