RTBFPasser au contenu

Stress en cuisine

Clown fou furieux et sushi aux yeux de poissons, un Stress en cuisine sous haute tension

Dans Stress en cuisine, tout peut arriver… même une attaque de clown fou furieux !
16 sept. 2020 à 09:31 - mise à jour 16 sept. 2020 à 09:322 min
Par M.M.

Après une première intense en émotion la semaine dernière, Stress en cuisine a pris des allures de compétition sportive hier soir avec deux candidats prêts à tout pour en découdre. Tous deux enseignants en éducation physique, Emy et Alex ne se sont fait aucun cadeau. Un seul objectif en tête : gagner pour prouver définitivement qui, entre la sœur et le frère, était le meilleur en cuisine. Un match au sommet de 45 minutes, pimenté par les buzzers et les attaques lancées l’un contre l’autre. Entre dégustation d’un sushi aux yeux de poissons et attaque d’un clown fou furieux, nos deux candidats ont eu leur lot de surprises…

Les jeunes trentenaires se sont affrontés sur un grand classique de la cuisine française : le cordon-bleu, joliment revisité par le chef Florian Barbarot. Une recette qui comporte quelques difficultés et qui devient évidemment encore plus compliquée lorsqu’il n’en reste plus que la moitié ! Emy peut en témoigner, elle qui a vu la moitié de sa fiche disparaître de son plan de travail après une première attaque au buzz rouge lancée par son frangin. Dans les premières minutes, c’est d’ailleurs Alex qui emballe la rencontre en appuyant une seconde fois sur le buzzer, vert en l’occurrence. Et c’est le gros lot : une aide de Florian pendant deux minutes top chrono pour définitivement distancer sa sœur dans la préparation. Une avance confortable à ce stade, qui laisse même le temps à notre chef amateur de sport de faire un petit footing et quelques pas chassés avec le candidat.

Mais dans Stress en cuisine, rien n’est jamais gagné avant le coup de sifflet final. Alex l’apprend à ses dépens quand Emy parvient à appuyer sur le buzz rouge plus vite que lui. C’est un switch de cuisine ! Les adversaires échangent leur position et la sœur peut maintenant profiter de toute l’avance gagnée avec Florian. Pas de quoi jubiler pour autant ! Une seconde d’inattention, et une nouvelle attaque est lancée par Alex. Cette fois, c’est une trappe qui s’ouvre au-dessus du plan de travail et depuis laquelle tombe une pluie de nez rouges. Tiens, tiens… Quelques instants plus tard, un horrible clown surgit sur le plateau pour venir embêter notre candidate. Une épreuve quand on est atteint de coulrophobie (peur des clowns) comme Emy !

La jeune femme parvient tout de même à garder la tête froide. Et tandis qu’on approche de la fin du temps réglementaire, elle parvient à buzzer une nouvelle fois plus vite que son frère. Ce dernier voit littéralement rouge quand Bénédicte s’approche pour lui donner à manger un sushi… aux yeux de poissons ! Un moment désagréable – et c’est un euphémisme – pour Alex qui manque de le régurgiter après l’avoir avaler. Yummy !

Le pauvre n’a pas le temps de se remettre de ses émotions que nos deux jurés annoncent déjà qu’il ne reste que deux minutes pour terminer la recette ! Les deux candidats se dépêchent de cuire le poulet autant que possible et de dresser une assiette plus ou moins présentable avant le décompte final. Si le plat d’Emy est visuellement plus appétissant que celui d’Alex, Bénédicte et Florian doivent tout de même se consulter pour déterminer lequel repartira avec un set de cuisine d’une valeur de 500 euros offert par SEB… Et c’est bien la sœur aînée qui l’emporte face à son frère au terme d’une rencontre très serrée et riche en rebondissements.

Sur le même sujet

21 oct. 2020 à 15:03
1 min
13 oct. 2020 à 06:00
1 min

Articles recommandés pour vous