RTBFPasser au contenu
Rechercher

Vivacité

Claude Lelouch : "Je pensais que ma vie sentimentale était terminée"

11 mai 2022 à 14:30Temps de lecture1 min
Par François Saint-Amand

Le célèbre cinéaste français, 84 ans, était interrogé ce 11 mai par RTL pour la sortie du documentaire Tourner pour vivre de Philippe Azoulay. Il a notamment laissé une douce et malicieuse déclaration d’amour à sa femme Valérie Perrin.

On ne présente plus Claude Lelouch, l’un des plus grands réalisateurs de l’histoire du 7e art français. Mais on connaît moins l’homme derrière la caméra. Pendant 7 ans, Philippe Azoulay a donc suivi le cinéaste sur les préparations, les tournages et les promos de ses films pour proposer un portrait inédit.

On découvre aussi davantage celui qui a réalisé Un homme et une femme, L’aventure c’est l’aventure ou Itinéraire d’un enfant gâté dans son intimité. La romancière Valérie Perrin, 55 ans, partage sa vie depuis plus de 15 ans et apparaît logiquement dans ce large documentaire.

Une rencontre comme dans un film de Claude Lelouch

Interviewé par l’équipe de Laissez-vous tenter sur RTL, Claude Lelouch a profité de l’occasion pour faire l’éloge de sa compagne. "On s’est rencontré comme dans un film de Claude Lelouch" a-t-il rigolé. "Elle est entrée dans ma vie à un moment où je pensais que ma vie sentimentale était terminée. Et non, encore une fois, les choses ne se passent jamais comme on les avait imaginées".

"Cette femme a un regard bienveillant sur les petites choses de la vie, elle nous explique que le bonheur est gratuit et que c’est le luxe qui est cher. Je veux dire, aujourd’hui, si elle a tant de succès, c’est parce que, dans ses livres, il y a tout ce qu’il faut pour les petites gens, pour être heureux".

"Cette femme, elle est arrivée dans ma vie à un moment formidable. Elle me regarde comme un extraterrestre parce que je ne tiens pas en place, et en même temps elle est d’une grande lucidité. Donc cette femme est très très importante dans ma fin de vie. Je veux dire que, comme disait Sacha Guitry : 'Le plus dur, c’est de trouver sa veuve'conclut-il, dans un discours à la fois passionné et malicieux.

Cette idylle qui dure depuis plus de 15 ans ne semble donc pas près de s’arrêter. L’auteure de Trois, qui est aussi scénariste et photographe, suit assurément le titre d’un film de son célèbre compagnon : Un homme qui me plaît.

Sur le même sujet

Mylène Farmer : c’est officiel, son nouvel album réalisé avec Moby et Woodkid sortira fin 2022

Vivacité

Melissa Gilbert (La Petite Maison dans la prairie) a lâché Hollywood pour… vivre dans un chalet

Vivacité

Articles recommandés pour vous