RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Trois

Classic Ciné : "Ma vie en rose" d’Alain Berliner

09 févr. 2022 à 05:51 - mise à jour 09 févr. 2022 à 06:41Temps de lecture1 min
Par Maureen Loader

Dans le cadre du retour des Magritte du Cinéma, la RTBF met en avant le cinéma belge. Ce mercredi 9 février, c’est au tour du film " Ma vie en rose " d’Alain Berliner d’être mis à l’honneur.

Ce film qui est son plus gros succès, sorti en 1997 fut vainqueur du Golden Globe du meilleur film en langue étrangère et nommé pour le César de la meilleure première œuvre. Ce long-métrage qui évoque le thème de la différence et de l’identité de genre à travers l’histoire d’un enfant qui se cherche, sera diffusé à 20h30 sur La Trois. Vous pourrez également le revoir lors d’une rediffusion le vendredi 11 à 23h.

Ludo est un enfant rêveur. Pour lui, tout est possible, même de devenir une fille. Seulement, la société conformiste n’est pas prête à l’accepter tel qu’il est. Il se réfugie donc dans son imaginaire en compagnie de ses héros préférés, Pam et Ben. Dans le monde réel, il est confronté à un univers moins rose. Car ceux qui l’entourent ne le comprennent pas, sa famille, l’école, les amis… Il se trouve confronté à un dilemme : doit-il se sacrifier pour éviter l’isolement des siens, pour le bonheur des autres ? Dans ce premier film courageux, Alain Berliner a ouvert la voie au sujet délicat de la transidentité, traité plus frontalement dans des films récents comme "Girl" ou "Lola vers la mer". Avec son film onirique et poétique, Alain Berliner milite à sa façon, avec subtilité et sensibilité, contre une société intolérante qui ne reconnaît pas les différences. Le film a dépassé nos frontières et remporté en 1998 le Golden Globe du Meilleur film étranger.

A lire aussi :

Le grand retour des Magritte du Cinéma : la RTBF soutient le cinéma belge plus que jamais

Sur le même sujet

"Trop belle pour toi": quand Gérard Depardieu trompait Carole Bouquet avec Josiane Balasko

La Trois

Pourquoi "Fahrenheit 451", le film culte de François Truffaut, a failli ne jamais exister

La Trois

Articles recommandés pour vous