RTBFPasser au contenu
Rechercher

Scène - Accueil

Cirque. Festival UP. Et que ça saute à Bruxelles !

Cie EA EO "All the fun"
08 mars 2016 à 00:00Temps de lecture2 min
Par Christian Jade

Le cirque avec ses animaux à dompter, ses numéros de virtuosité en cascade et ses clowns pour détendre le tout n’est pas mort. C’est l’ancêtre itinérant, nomade, que la défense des animaux a mis sur la… défensive. Depuis 40 ans, en France et en Europe un cirque " nouveau, pluridisciplinaire s’est fait jour, flirtant avec le théâtre, la danse et les arts plastiques, construisant des univers singuliers. Le Cirque Plume, Feria Musica, Archaos, les Arts Sauts qui ont déferlé dans les années 70/80 font presque figure d’ "ancêtres" ! En Belgique, les Halles de Schaerbeek et sa patronne cirque Anne Kumps puis le Théâtre de Namur et son aficionado Patrick Colpé ont importé ce nouveau cirque.

Mais, comme le théâtre et surtout la danse, le cirque a besoin de festivals pour se faire connaître. Aux grandes institutions, souvent familiales, ont succédé des multitudes de petites compagnies qui doivent leur survie à ces festivals ou des accueils épisodiques dans certains théâtres.

Catherine Magis :de l’Espace Catastrophe au Festival UP .

Catherine Magis, elle-même circassienne de formation a compris depuis 20 ans que pour se perpétuer en Belgique le cirque avait besoin d’un espace d’accueil, de formation et de promotion, auprès du public et des institutions "subsidiantes". A partir de son lieu initial à St Gilles, baptisé Espace Catastrophe (humour pas mort) elle a créé à Bruxelles un mini –festival biennal " Tour de pistes ". Le "mini" devenu progressivement "maxi" s’est rebaptisé UP. Il démarre aujourd’hui dans 14 lieux répartis aux quatre coins de la capitale. Sous chapiteau à Koekelberg (où un beau bâtiment " en dur " sera construit, dans un couple d’années). Dans l’Espace public à Ixelles/Flagey. A la maison des cultures de Molenbeek. A Wolubilis et au Théâtre National, dans le cadre du festival XS. Le Théâtre Varia et les Halles de Schaerbeek sont des hôtes familiers, tout comme beaucoup de maisons de la culture, St Gilles, Boistfort, Ixelles. L’idée de base c’est de faire à Bruxelles ce que les Doms d’ Avignon sont au théâtre : une " vitrine " de la création pas seulement "belge" mais internationale, puisque le cirque comme la danse n’a pas de frontières " linguistiques " ni d’espace Schengen de la création. Mais attirer des programmateurs internationaux et donner une image positive de la capitale mal aimée –surtout ces derniers temps- c’est une très bonne idée que Catherine l’énergique défend avec une remarquable vitalité. Avec la force tranquille d’Anne Kumps aux Halles et la tornade acidulée de Catherine Magis, le cirque nouveau est vraiment bien défendu à Bruxelles.

UP ! Demandez le programme.

"Bêtes de foire"par Petit théâtre de gestes

Et le programme me direz-vous ? Un savant mélange d’international et de belge, de tumulte et d’intimité, d’esprit d’équipe et de solos. Ouverture au Théâtre 140 ce soir avec les Espagnols du cirque Eia pour une danse acrobatique et toute la gomme du cirque : mât chinois, banquine et cordes à sauter. Du spectaculaire aussi avec les Français du Cirque Inextrémiste, au Varia. Allez vivre la jonglerie bizarre d’ Ea Eo aux Halles. Ou sous chapiteau, les Bêtes de foire du Petit théâtre de gestes. Allez voir les bûcherons enragés de Claudio Stellato ( La cosa) ou le mélange de drôlerie et de danger maîtrisé de Bert et Fred à Wolubilis. Et ne vous fiez pas à l’humoriste Véronique Castanyer dans son solo Je déteste le cirque " (La Vènerie) !

http://cirk.be/creation/agendas/

Un avant goût ? Vous prendrez bien 30 secondes de trailer ?

Festival UP du 8 au 20 mars dans 14 lieux bruxellois.

Christian Jade (RTBF.be)

Sur le même sujet

09 mars 2020 à 15:11
Temps de lecture2 min
05 mars 2018 à 09:00
Temps de lecture2 min

Articles recommandés pour vous