RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Namur

Ciney: des subsides wallons pour la reconstruction de la collégiale

Bientôt le début des travaux de reconstruction de la collégiale de Ciney?
12 oct. 2015 à 12:10 - mise à jour 12 oct. 2015 à 12:10Temps de lecture1 min
Par Hugues Van Peel

C’est une bonne nouvelle pour la ville de Ciney qui attend avec impatience la reconstruction de sa collégiale détruite par une violente tempête le 14 juillet 2010. Le gouvernement wallon vient d’accorder un subside de 338 500 euros pour la remise en état de l’enveloppe extérieure de l’édifice. Cette partie du chantier coûtera près de 2,8 millions d’euros. La compagnie d’assurances AG a déjà versé trois quarts de la somme, le solde sera à charge de la ville.

L’octroi de ces subsides va permettre à la ville de commander le début des travaux au consortium d’entreprises qui a décroché le marché. Dès que la commande aura été passée (dans les prochains jours ?), le consortium disposera d’un délai de trois mois pour s’exécuter. Il y a fort à parier que ses équipes n’entreront pas en action avant plusieurs semaines.

L'argent de l'assurance déjà dépensé 

Une fois que les travaux extérieurs seront terminés, il faudra s’attaquer au contenu de la collégiale, qui a lui aussi souffert: mobilier, charpentes, voûtes, éléments de décoration, tout doit être restauré. La dernière estimation de l’architecte s’élève à 532 000 euros. Là aussi la compagnie d’assurances a déjà payé son dû, environ 281 000 euros versés directement à la fabrique d’église. En temps voulu, la ville pourra solliciter de nouveaux subsides auprès de la Région wallonne.

Au total, si l’on tient compte des frais d’architecte, la reconstruction de la collégiale de Ciney coûtera près de 4 millions d'euros. La ville prendra 1,15 million à sa charge, mais elle devra emprunter le double car les sommes versées par l’assureur n’ont pas toutes été provisionnées. La précédente majorité a utilisé une bonne partie de l’argent pour financer des investissements, ce que déplore le bourgmestre Jean-Marie Cheffert (MR).

Articles recommandés pour vous