RTBFPasser au contenu

Regions

Ciney a peur de ne pas pouvoir organiser son marché de noël

Ciney / Un vent dinquiétude souffle sur le marché de Noël

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

15 nov. 2021 à 19:541 min
Par Benjamin Carlier

Depuis quelques jours, les ouvriers communaux de Ciney sont à pied d’œuvre dans le parc Saint-Roche. Ils ont démarré le montage des 180 chalets que compte le marché de noël. Même si celui-ci ne doit démarrer qu’à la mi-décembre, les équipes travaillent déjà pour que tout soit prêt à temps : "Nous ne sous traitons pas le montage de nos chalets. Tout est réalisé en interne par nos équipes affirme le bourgmestre. Dès que le froid va s’installer les ouvriers devront partir saler et déneiger les routes, il ne faut donc plus traîner."

La commune espère que ce montage ne sera pas vain en raison de la progression inquiétante des chiffres du covid. Le comité de concertation prévu mercredi prochain fait peur aux autorités communales qui craignent un durcissement des règles qui pourraient toucher les évènements festifs de fin d’année comme les marchés de noël. Mais Frédéric Deville se dit prêt à tout pour maintenir l’évènement cette année : "S’il faut contrôler le covid safe ticket à l’entrée, nous avons déjà prévu des équipes qui pourraient s’en charger. On pourrait également adapter les heures d’ouverture si besoin."

Ce marché de noël représente une dépense de 40.000€ sur le budget de la commune. Et certaines dépenses ont déjà été effectuées et ne pourront plus être annulées en cas de suppression de l’évènement : "On a loué des nacelles pour accrocher toutes les illuminations et on a déjà imprimé des milliers de flyers pour la publicité" confie le bourgmestre. Mais le plus grave concerne surtout les associations qui gravitent autour de l’évènement. Car ce marché permet à de nombreuses associations locales de l’entité de remplir leurs caisses en s’occupant des bars ou des différents chalets. Sans cet évènement qui rassemble plusieurs milliers de personnes, impossible pour elles de trouver une grande partie de leur budget annuel.

Mais les autorités communales veulent y croire et espèrent que le travail de préparation démarré il y a plusieurs mois maintenant par ses services mais aussi tous les artisans qui ont réservé un chalet n’aura pas servi à rien.

La commune a investi dans un tout nouveau chalet de 350 mètres carrés qui servira de bar implanté au milieu du marché.
La commune a investi dans un tout nouveau chalet de 350 mètres carrés qui servira de bar implanté au milieu du marché. Benjamin Carlier

Articles recommandés pour vous