RTBFPasser au contenu

Le 8/9

Christophe Willem, séduit par The Voice Belgique : "Il y a un ton très bienveillant"

Christophe Willem, pour les Blind auditions de The Voice Belgique

Le 8/9

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

04 janv. 2022 à 09:283 min
Par François Saint-Amand

Christophe Willem, coach de The Voice Belgique, était l’invité du 8/9 pour évoquer la 2e session des auditions à l’aveugle. L’artiste français a loué la mécanique de l’émission et l’ambiance conviviale qui règne dans les coulisses.

Les premiers talents de la saison 10 de The Voice Belgique ont ébloui les coachs lors des 1e Blind Auditions. Lors de cette première session, Christophe Willem semblait atteint par le syndrome de la buzzite aigüe. Résultat : il compte déjà trois talents dans son équipe !

Face à BJ Scott, Typh Barrow et Black M, parviendra-t-il à convaincre d’autres talents à rejoindre son équipe ?

Réponse ce mardi 4 janvier dès 20h15 sur La Une et sur Auvio.

Repérer les voix dotées du meilleur potentiel

Christophe Willem prend à cœur son rôle de coach. Sur les premiers enregistrements, il démontre déjà sa capacité à reconnaître le potentiel se cachant derrière certains talents qui sont sur le point d’éclore : "Je sais à quel point un casting est super compliqué. C’est une audition, devant des caméras, du public. C’est quand même le moment le plus stressant pour tout le monde. (Quand j’entends une voix un peu stressée), je pense qu’une fois que j’arriverai à les mettre à l’aise cela pourra passer, cette fausse note n’est pas dramatique. J’essaie d’aller dénicher le talent, je pense qu’on est là pour cela : dénicher ce qu’il se cache derrière et ajouter tout le travail de coaching avec eux qui est super passionnant".

Mais les trois autres coachs ont aussi l’expérience qui plaide en leur faveur pour attirer les talents convoités par l’ancien vainqueur de la Nouvelle Star. Les deux coachs masculins rivalisent même d’ingéniosité pour cueillir les meilleurs talents. "Je m’étale, j’ai l’impression de donner tout ce que j’ai et cela m’est arrivé trois quatre fois où un talent dit : 'En fait je vais plutôt choisir Black M'. Un jour, il a même voulu donner des bagues à un talent. Je me suis dit que j’allais faire un chèque la prochaine fois pour avoir quelqu’un" confie ainsi l’interprète de Double je.

Arno Partissimo

La bonne ambiance entre les coachs et les talents

Révélé dans la Nouvelle Star et membre du jury d’X Factor, Christophe Willem connaît bien la mécanique des télécrochets. Il reste néanmoins bien plus séduit par le principe de The Voice.

"J’ai fait la Nouvelle Star. Il y avait de la distance entre les jurés car ils n’étaient pas des coachs, il n’y avait pas de travail avec eux. C’est un truc que j’aime beaucoup dans The Voice, avoir un lien avec les talents qui nous choisissent aussi. Par rapport à X Factor, la ligne éditoriale de l’émission était très dure : on nous demandait d’être cinglant. C’est se forcer à ce qu’on n’est pas, donc je n’étais pas très à l’aise" se souvient-il. "Dans The Voice il y a un ton très bienveillant. On considère les personnes qui se présentent comme des talents et pas de candidats, des artistes qui viennent s’exposer. On est témoin de certains talents qui émergent et d’autres qui sont là depuis plus longtemps et qui veulent être dans la lumière et être bien accompagnés".

Christophe Willem est donc à la fois conscient de la difficulté réelle du métier et du show qu’il faut produire entre coachs pour susciter l’intérêt du public. S’il canalise le stress de ses talents, il n’hésite donc pas à taquiner ses collègues sur le banc des coachs. En cause, comme le soulignait Leslie Cable la productrice de l’émission, la cohésion est forte entre BJ, Typh, Black M et Christophe. "L’accueil de BJ et Typh a été vraiment très cool. Je pense que cela contribue beaucoup à cette ambiance-là" confirme-t-il.

Alexis Vassiviere et Arno Partissimo

À The Voice grâce à Slimane

Christophe Willem se concentre sur son activité de coach mais n’en oublie pas pour autant sa propre carrière musicale. Après un dernier album sorti en 2017, un autre pourrait voir le jour en 2022 ou 2023.

"Normalement il y a un single qui arrivera en février-mars " dévoile en exclusivité l’artiste français de 38 ans.

La Tortue a voulu prendre son temps : "J’avais besoin de retrouver un peu de fond dans ce que j’avais envie de faire et pas juste cet axe sur l’esthétisme, mais vraiment sur quelque chose de plus profond". Il révèle avoir aussi testé des enregistrements avec Slimane. C’est d’ailleurs ce dernier qui l’a conseillé de rejoindre la grande famille de The Voice Belgique, même s’il aurait déjà pu venir il y a 5 ans. À cette période, les tournages tombaient à ses dates de tournée. "Il m’a dit 'fonce, c’étaient mes meilleures années, l’équipe est adorable'. Je suis donc très content".

Suivez les Blind Auditions de The Voice Belgique ce mardi 4 janvier dès 20h15 sur La Une et sur Auvio.

Arno Partissimo

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Sur le même sujet

05 janv. 2022 à 10:55
2 min
05 janv. 2022 à 09:08
2 min

Articles recommandés pour vous