Icône représentant un article video.

Cyclisme Mondiaux

Christoph Roodhooft après la nuit en prison et l’abandon de Mathieu Van der Poel : "Mentalement, il était en pièces"

Christoph Roodhooft après la nuit en prison de Mathieu Van der Poel : "Mentalement, il était en pièces"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

25 sept. 2022 à 04:03Temps de lecture2 min
Par Cédric Lizin, Jérôme Helguers et Bastien Delbart

Christoph Roodhooft, le directeur sportif de Mathieu Van der Poel chez Alpecin-Deceuninck, a rencontré le coureur néerlandais après son abandon précoce aux Mondiaux de Wollongong, ce dimanche en Australie.

MVDP a passé une partie de la nuit au poste de police après une altercation avec deux adolescentes dans le couloir de son hôtel. Inculpé pour agression, Mathieu Van der Poel a été remis en liberté sous caution.

"Je n’étais pas là, mais apparemment, il s’est mis au lit dès 21H, et à minuit, il y avait encore des enfants et beaucoup de bruit dans le corridor, a détaillé Christoph Roodhooft au micro de la RTBF. Ils ont aussi frappé trois fois à sa porte. À minuit, il est sorti de sa chambre (et il y a eu une altercation, ndlr). La police a été appelée, et il a dû suivre les policiers au poste de police pour aller donner sa version des faits. C’était horrible pour lui : il est rentré à l’hôtel à quatre heures du matin, et à sept heures, il devait prendre le petit-déjeuner avant de prendre la course. Evidemment, il n’a pas su dormir. Mentalement, il était en pièces. Maintenant, il est très déçu. Il a consacré beaucoup d’efforts, s’est beaucoup entraîné en vue de ces Championnats du Monde, et en l’espace d’une minute, tout s’est à nouveau évaporé. Comme aux Jeux Olympiques de Tokyo."

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous