Chiffres des hospitalisations : non, Sciensano n'a pas fait d'erreur de calcul

Chiffres des hospitalisations : non, Sciensano n'a pas fait d'erreur de calcul

© RunPhoto - Getty Images

29 avr. 2020 à 20:06 - mise à jour 30 avr. 2020 à 10:57Temps de lecture2 min
Par Am.C.

Pas facile de s’y retrouver dans la masse de chiffres concernant l’épidémie de coronavirus en Belgique. Parmi toutes ces données, l’une d’elles est suivie avec beaucoup d’attention : le nombre de patients actuellement hospitalisés pour cause d’infection au Covid-19.

Chiffres des hospitalisations : non, Sciensano n'a pas fait d'erreur de calcul

Selon le dernier bulletin de Sciensano, il y a actuellement 4050 lits occupés dans les hôpitaux par des personnes détectées positives au coronavirus (contre 3976 la veille). Sur les dernières 24 heures, on dénombre aussi 174 admissions et 340 sorties.

Sur Facebook, un internaute nous alerte : "Il y a une erreur dans leurs calculs. Si 174 entrent pour 340 qui sortent, le total à l’hôpital n’est pas de 4050 mais de 3810 patients. En effet, hier, il y avait 3976 patients, auxquels on soustrait 340 pour additionner 174."

Alors, est-ce que, comme le veut une expression en vogue, "les calculs sont pas bons Sciensano" ? Non, comme le souligne Brecht Devleesschauwer, épidémiologiste à Sciensano, dans un message posté sur Twitter.


►►► À lire aussi : Les graphiques qui montrent que la Belgique a bien évalué les décès liés au Covid-19


Loading...

En résumé :

  • Le "nombre de lits occupés" inclut tous les patients hospitalisés avec des symptômes du coronavirus et testés positifs à la maladie ;
  • Le nombre de "nouvelles admissions" comprend les nouveaux patients admis avec des symptômes du virus et dont le test est positif.

Brecht Devleesschauwer précise au passage qu'une personne qui se présenterait à l'hôpital, par exemple, avec un bras cassé et qui serait testée positive ne sera pas prise en compte dans les lits occupés.

Loading...

Signalons aussi que les chiffres du jour ne sont pas figés et que la variation d’un jour à l’autre peut s’expliquer par d’autres facteurs. Sans compter que la consolidation des données ne se fait pas en un clin d’œil.

Le bilan du mercredi 29 avril a ainsi été revu à la baisse, comme le signale ce tweet publié ce jeudi en milieu de journée. Il est passé de 4050 à 3733.

Loading...

"Les données de ce tableau ne peuvent pas être comparées avec celles du tableau de la veille en raison d’un éventuel retard dans la déclaration des données et de petites corrections qui peuvent être apportées en permanence", précise encore Sciensano dans chacun de ses bulletins épidémiologiques.

Et concrètement ?

Que retenir de tout ça concrètement ? Que, pour déconfiner la Belgique dans de bonnes conditions, maintenir le nombre de nouvelles admissions dans les hôpitaux au niveau le plus bas possible.

Selon le virologue Marc Van Ranst, l'objectif est de passer "sous la barre des 100 [admissions] par jour" pour autoriser une réouverture des magasins le 11 mai sans prendre de risques superflus.

Loading...
Capture d'écran de la page 15 du rapport "restarting Belgium" rédigé par le GEES le 20 avril 2020.

C’est d’ailleurs ce qu’on retrouvait dans le rapport du groupe d’experts qui a fuité le 22 avril dernier. Plus le seuil des nouvelles hospitalisations descend sous les 200 par jour et s’approche de zéro, plus le risque de saturation baisse. Logique. Dans ce cas, le risque passe ainsi de "bas" à "très bas".

Coronavirus : un nouveau calcul du nombre d'hospitalisations

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous