RTBFPasser au contenu

Jam

Chicago, Londres, Paris, une petite histoire de la drill…

Chicago, Londres, Paris, une petite histoire de la drill…
30 déc. 2021 à 10:545 min
Par Rémy Nakhla

Dans le rap, la drill est clairement le style qui a su s’imposer et renouveler la scène un peu partout à travers le monde. Pour poser les bases, ce qui caractérise à l’origine la drill, ce sont des paroles plutôt crues et dures sur un tempo un peu plus lent que celui de la trap, autour des 140 bpm avec un accent mis sur la variation des "snares". Musicalement, la particularité de la drill réside sans doute dans le mélange d’un univers à la fois sombre mais très dansant. Malheureusement, il faut aussi le préciser d’entrée, à l’origine c’est un style marqué par la violence de son milieu et de guerre des gangs.

On l’associe souvent a un mouvement qui est très présent sur la scène anglaise, ils ont effectivement une identité très forte dans la drill mais ce ne sont pas les premiers. La drill a littéralement fait le tour du monde.

C’est au début des années 2010 du côté de Chicago qu’émerge cette sous-catégorie du rap. Dans le sud de la ville, un des premiers rappeurs à révolutionner le genre en emmenant doucement la trap vers la drill, c’est le jeune Chief Keef âgé d’à peine 16 ans à ce moment-là. On parle là de textes crus qui reflètent un quotidien des jeunes issus de ghettos, loin donc du côté "bling bling" de la trap et c’est ça qui va faire écho à travers le monde.

Au niveau du beatmaking aux origines de la drill on retrouverait deux bases plutôt marquées qui donnent ces instrumentales aux snares (la caisse claire) changeantes voir à contre temps et au rythme assez décalé. Le premier à le faire est DJ L, un jeune percussionniste de Chicago aussi qui se lance dans le beatmaking et y importe ses habitudes des caisses claires très appuyées, sans le savoir il a comme ça posé les bases mondiales de la drill. La deuxième influence majeure est la musique Caribéenne d’où sont originaires une majorité des artistes du genre. Là ils y puisent la rythmique dansante et décalée que l’on retrouve dans le zouk par exemple. Par la suite et pour caractériser la drill que l’on connaît majoritairement maintenant, ça va se passer au niveau du jeu sur la basse apporté par des beatmakers Anglais habitués à la Grime et là apparaît la drill UK.

Loading...

Brixton, deuxième berceau de la drill

Encore plus sombre et terre à terre avec un quotidien morose des quartiers pauvres Anglais et particulièrement de Brixton, la drill UK qui est maintenant un vrai repère de la musique anglaise fait son apparition en 2012.

La recette de Chicago s’impose outre-Atlantique et prend même un relifting directement quand les beatmakers Anglais y incorporent leur savoir faire en matière de Grime. Plus d’influences uk garage, de musique electronique et surtout une bonne dose de 808, des basses que ces artistes allongent au maximum, voilà ce qui fait, musicalement la recette du genre. On note aussi beaucoup d’inserts d'"ad libs" dans les sons, des mots ou vocaux faisant partie intégrante de la mélodie. L’un de ces beatmakers est AXL beats qui marque le genre en s’imposant vite aussi bien en Angleterre qu’auprès des rappeurs Américains.

L’un des gars de l’ombre qui a le plus contribué à l’émergence du genre en Angleterre est Fumez the Engineer. Il est l’un des producteurs les plus influents de la "drill UK" et créateur de Pressplay qui met à l’honneur en vidéo tous ces jeunes talents de la scène Anglaise et même parfois leurs homologues Français mais ça, on y reviendra.

La particularité anglaise est que la drill ou en tout cas ses influences, tout comme la grime ont réussi à s’intégrer dans le paysage musical plus général du pays. La nouvelle scène neo-soul, RNB et rap britannique composée d’artistes comme Little Simz dont l’album est l’une des révélations de 2021, Jorja Smith, Cleo Sol, Skepta ou encore Stormzy s’en inspire et la fréquente dans la collaboration musicale. Il faut dire que dans cet écosystème, un artiste drill Britannique sort du lot, il s’agit du Londonien Giggs. Il agit comme un véritable trait d’union sur cette scène anglaise, au niveau drill il a été cherché le groupe 67 qui sont pionniers du style en Angleterre dès 2012 pour faire un featuring, "Lets Lurk" qui va littéralement donner une autre lumière sur la drill. Giggs et son flow ultra posé a pu aussi bien lier ce groupe à son univers qu’une Jorja Smith dans un autre registre avec son superbe titre "I’m Workin".

Parallèlement et une fois n’est pas coutume, la drill est retournée prendre un autre tournant en Amérique forte d’avoir grandi dans les inspirations anglaises. Une nouvelle vague de drill moins sombre mêlant les codes et les sujets de la trap au flow du côté de Brooklyn avec un porte-drapeau : Pop Smoke. Grosses voitures, plus de danse, plus de basses moins de revendications, la drill de New-York plus populaire s’éloigne du genre.

 

Loading...

667, la drill débarque en France

En France, terre historique du rap aussi, la drill a trouvé son public et ses artistes, qu’on peut qualifier inspirés directement de la vague UK avec moins de violence dû, sans doute, au contexte socio-économique du pays. Et dans le style ils ont un visage ou plutôt une cagoule, Freeze Corleone, "ekip", comme dit son gimmick à plus ou moins chaque fin de phrases. Malgré des propos polémiques indéniables, le rappeur est devenu l’un des meilleurs vendeurs de la scène avec son album "La menace fantôme", disque d’or en septembre 2020. Influent à l’international et pionnier en France il a même été invité dans le show de l’anglais Fumez The Engineer. Il signe aussi un morceau marquant de la drill qui lie l’Angleterre à la France, dans le plus pur jus du style sur "Polémique" avec Central Cee. On le retrouvera aussi cet été aux Ardentes à Liège comme une bonne partie de la scène actuelle.

La drill arrive dans l’hexagone entre 2018 et 2019 par des collectifs tels que Lyonzon d’Ashe 22 ou le fameux 667 de Freeze Corleone.

Depuis, quasiment tout le "rap game" français s’y est essayé depuis et si on peut mettre un bémol dans ce vent de fraîcheur c’est qu’ils n’ont pas encore réussit à imposer une patte a eux qui se distancie de la scène drill anglaise. Un scène qui a pourtant été validée par l’underground comme le mainstream avec des incursions dans la série phénomène du rap "Validé" ou des stars comme Gazo, considéré comme le numéro un du genre en France avec son EP "Drill Fr". Le nouveau phénomène cette année pourrait se trouver en la personne de Ziak qui fait de plus en plus parler de lui dans une vibe beaucoup moins mainstream.

Loading...

Pour terminer, chez nous aussi la drill prend de plus en plus de place dans le paysage musical rap. L’une des révélations belges de l’an dernier s’appelle Frenetik et a aussi bien importé les codes de la drill dans les rues d’Evere avec des morceaux comme "Ragnarok".

Sur scène, sans surprise on pourra retrouver ou découvrir des noms comme Ziak, Freeze Corleone du côté des Ardentes ou encore Gazo qui sera lui aussi à Liège mais aussi au Dour festival qui va sans doute aussi nous faire découvrir ce qui se fait de mieux en drill actuellement.

Articles recommandés pour vous