RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

WRC

Chez Hyundai, on est "très frustré, mais pas en crise" après le Safari Rally : "Les pilotes comprennent où on veut aller"

Chez Hyundai, on est "très frustré, mais pas en crise" après le Safari Rally : "Les pilotes comprennent où on veut aller"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

27 juin 2022 à 07:30Temps de lecture9 min
Par Cédric Lizin et Olivier Gaspard

La victoire d'Ott Tanak en Sardaigne n'était qu'une éclaircie dans la grisaille pour le clan Hyundai : l'équipe sud-coréenne est retombée dans ses travers la semaine dernière au Kenya, et ses trois équipages n'ont pas été épargnés par les problèmes de fiabilité.

Les quinze points récoltés par Thierry Neuville, vainqueur de la Power Stage, relèvent quasiment du miracle après son abandon samedi après-midi.

"Au regard du résultat final, nous ne pouvons évidemment pas être satisfaits, a affirmé Julien Moncet, le patron de l'équipe Hyundai Motorsport, au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF au Kenya. Nous sommes tous très frustrés, on va voir comment l'équipe va réagir après un week-end très difficile. Elle est restée soudée, on a tout fait pour ramener deux voitures à l'arrivée. Sur la performance pure, je nous mettrais un 2 ou un 3/10, et sur la performance de l'équipe et sur l'esprit d'équipe, je nous mettrais un bon 8/10. Nous ne sommes pas en crise, on s'est fait avoir par des choses qu'on n'avait pas anticipé. La liste est longue, il y a beaucoup de choses à faire, mais on a déjà défini notre plan d'action pendant la Power Stage. On a travaillé sur notre organisation, vous verrez des choses dans les prochains jours. On doit se servir de ce mauvais résultat pour se ressouder."

"Thierry, comme d'habitude, il n'a pas lâché le morceau, son objectif était d'aller chercher les cinq points de la Power Stage et il l'a fait, a repris l'ingénieur français. Il va falloir gérer la frustration des pilotes, on a beaucoup parlé avec eux ce week-end, mais ils ont compris ce qu'on voulait faire, où on voulait aller. C'est à nous de joindre le geste à la parole. On est déjà à la moitié du championnat, il y a de gros écarts aux championnats pilotes et constructeurs, mais on ne va pas abandonner cette année, car la voiture restera la même en 2023 et 2024."

WRC - Rallye du Kenya 2022 : Victoire de Kalle Rovanpera

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous