RTBFPasser au contenu

Regions Liege

Chênée: un hall de stockage pour les victimes des inondations

Chênée: un hall de stockage pour les victimes des inondations

C'est une nouvelle initiative pour venir en aide aux victimes des inondations catastrophiques du mois de juillet: un hall de stockage de 450 mètres carrés vient d'ouvrir ses portes à Chênée, en banlieue liégeoise.

Les sinistrés pourront y entreposer gratuitement mobilier et électroménager en attendant la rénovation de leur habitation. Car recevoir des dons -divan, lit, machine à laver-, c'est évidemment précieux pour des sinistrés qui ont eu jusqu'à deux mètres d'eau dans leur habitation et ont presque tout perdu. Mais encore faut-il pouvoir mettre tout ce mobilier et électroménager à l'abri, le temps que les travaux soient réalisés -ce qui prendra souvent encore des mois, car les assurances tardent parfois à indemniser et les professionnels du bâtiment sont débordés-.

On renvoie vers les maisons dès que c'est possible

D'où l'idée de ce hall de stockage, résultat d'un partenariat entre associations de terrain, entreprises privées et ville de Liège. "On a créé l'ASBL en novembre, et on s'est vite rendu compte qu'on ne pouvait pas directement amener dans les familles qui ont été sinistrées des objets, électros et autres, et que parfois, il fallait attendre que les maisons sèchent encore" explique Charlotte Depierreux, fondatrice de l’ASBL Côté Solidarité, à l'origine de cette initiative. "Du coup, on s'est dit qu'il fallait un hall de stockage mais qui est vraiment un hall où on essaye de stocker au minimum pour ne pas que ce soit encombré, et on renvoie directement vers les maisons quand c'est possible de le faire".

L'équipe de Côté solidarité.
L'équipe de Côté solidarité. Côté solidarité

L'ensemble de ce qui est stocké provient de dons: "On a une liste de 83 biens recensés dont les gens peuvent avoir besoin: c'est aussi bien des tables, des chaises, des lits, des matelas que des gros électros, des cuisines équipées... On a vraiment un peu de tout" souligne Charlotte Depierreux. "On a eu de la chance d'avoir des dons de grosses sociétés qui nous permettent aussi d'avoir de l'informatique. C'est vraiment en fonction des besoins des sinistrés qu'on cherche les dons. Ça nous permet de stocker tout ça, que ça ne reste pas n'importe où, et que ce soit organisé."

Les victimes des inondations intéressées par cette possibilité de stockage temporaire des biens qui leur ont été donnés peuvent s'inscrire sur le site internet de l'ASBL cotesolidarite.be. Vous pouvez également joindre l'ASBL au 04/295.59.59.

Articles recommandés pour vous